La parole est à Elkabbach

02 Mars, 2017, 01:28 | Auteur: Sue Barrett

Le quotidien gratuit du groupe a lui aussi adopté cette nouvelle identité, "Direct Matin" devenant "CNews Matin". Ainsi, à 79 ans, Jean-Pierre Elkabbach, l'ex journaliste-vedette d'Europe 1, proposera une interview matinale de vingt minutes.

"L'information m'a manqué et peut-être que je lui ai manqué", a dit jeudi Jean-Pierre Elkabbach sur RTL. Professionnel infatigable, parfois brocardé pour ses amitiés politiques supposées, Jean-Pierre Elkabbach était entré en 1982 à Europe 1, où il avait pris les commandes de l'interview politique du matin en 1987. Le week-end, Marc Menant traitera de l'actualité "positive ".

Jean-Marc Morandini devrait revenir sur CNews après les présidentielles pour animer une émission média. Le conseiller sera "avec les nouvelles recrues de la chaîne, le symbole de sa renaissance et de son indépendance". La direction doit présenter une charte déontologique et un nouveau comité d'éthique au mois de mars, comme le demandaient les grévistes et comme l'exige désormais la loi. CNews ambitionne d'atteindre 1% d'audience sur cette catégorie de téléspectateurs. Sa ligne éditoriale privilégiera "le recul et le décryptage " avec des débats, a précisé Gérald-Brice Viret, soulignant qu'il s'agissait d'une "grille intermédiaire " et que la chaîne continuerait à recruter (déjà 20 journalistes ont été embauchés) d'ici à la rentrée 2017, celle des vrais changements. Lundi à 9H00, le premier débat sur l'antenne de CNEWS avait pour thème "Faut-il avoir peur de la chirurgie esthétique?".

L'intervieweur devient un des visages de la chaîne d'info de Canal+ qui veut faire table rase du passé d'iTÉLÉ, plombée par une longue grève fin 2016 et le départ de la majeure partie de sa rédaction.

Recommande: