Depuis le 1er mars, les médecins peuvent prescrire du sport sur ordonnance

02 Mars, 2017, 01:02 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les patients atteints d'une affection de longue durée pourront se voir prescrire une activité physique adaptée par leur médecin traitant à partir de mars prochain

Près de cinq ans après sa mise en place " expérimentale " à Strasbourg, la prescription de Sport Santé sur Ordonnance (SSO) est devenue le 1er mars une réalité dans toute la France. Seuls les patients souffrant d'une affection de longue durée sont concernés par ce nouveau décret. Ils pourront échanger avec les professeurs d'activités physiques adaptées sur l'évolution des capacités des patients.

Contacté par "l'Obs", Alain Calmat, ancien médecin, patineur artistique champion olympique et ministre délégué à la Jeunesse et aux Sports du gouvernement Fabius, se réjouit de cette mesure qu'il soutient depuis de nombreuses années. Il précise que "La dispensation d'une activité physique adaptée a pour but de permettre à une personne d'adopter un mode de vie physiquement actif sur une base régulière afin de réduire les facteurs de risque et les limitations fonctionnelles liés à l'affection de longue durée dont elle est atteinte".

Pour l'instant, les prescriptions ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Les techniques mobilisées relèvent d'activités physiques et sportives et se distinguent des actes de rééducation qui sont réservés aux professionnels de santé, dans le respect de leurs compétences.

"Le sport doit être considéré comme un médicament dès lors qu'il est prescrit".

Aucune prise en charge n'est mentionnée dans le décret du 30 décembre 2016. La prescription d'un sport dans le cas d'un cancer va donc dépendre du stade et de l'activité.

Recommande: