Présidentielle 2017. Le sondage (quasi) parfait pour Macron

27 Février, 2017, 00:24 | Auteur: Lynn Cook

Là où Fillon est affecté directement avec des résultats à la baisse, pour Marine Le Pen, les différentes mises en cause et même son refus de répondre à la convocation des enquêteurs n'ont que peu de prise sur elle. "Pour la première fois, la décision du premier tour est une décision complètement différente". François Fillon, par exemple, est relégué à la troisième place. L'ancien ministre de l'Économie se retrouve relégué respectivement à 5 et 7 points de d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Si c'est Benoît Hamon, la droite n'ira pas voter. Elle demeure non seulement en tête des intentions de vote mais également pour la sûreté du choix au premier tour.

Benoit Hamon obtient 14% des intentions de vote, Jean-Luc Mélenchon, 10%, et Nicolas Dupont-Aignan, 2,5%. "Si c'est Fillon qui est au deuxième tour, la gauche ira très difficilement voter".

Invitée de matin sur Europe 1, Marine Le Pen.

Elle est toutefois éliminée par l'un comme par l'autre dans l'hypothèse d'une confrontation au second tour.

BFMTV a publié vendredi les chiffres des temps de parole des politiques sur son antenne, répondant à Marine Le Pen qui l'accuse de "bienveillance" envers Emmanuel Macron.

Selon notre sondage Kantar Sofres Onepoint, l'alliance conclue mercredi avec François Bayrou profite au leader d'En marche!.

Au second tour, Macron bat Le Pen, 58%-42% (avec 99% des sympathisants d'En marche!, 96% de ceux du MoDem, 94% de ceux du PS, 89% de ceux de l'UDI et 52% de ceux de LR ainsi que 54% de ceux qui sont sans préférence partisane) soit un peu moins que dans le sondage Odoxa (61%-39%).

Enquête réalisée par Internet les 23 et 24 février 2017 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes inscrites sur les listes électorales représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Recommande: