Les chaussettes Kindy placées en procédure de sauvegarde

19 Février, 2017, 00:36 | Auteur: Aubrey Nash

Le groupe Kindy n'a pas réussi à convaincre des investisseurs. Les unités opérationnelles de production ne sont en effet plus en mesure de faire face à leurs dettes, et toutes les filiales du groupe pourraient ainsi, à terme, être placées en redressement judiciaire.

Le groupe français voit ses ventes chuter et sa trésorerie s'amenuiser.

"Malgré de nombreuses marques d'intérêt, le groupe Kindy n'a pu trouver l'adossement financier ou industriel nécessaire pour mener son redéploiement ", explique jeudi l'entreprise.

La procédure de sauvegarde intervient avant la cessation de paiement de l'entreprise. Ce dernier devra administrer temporairement le groupe et sa principale filiale, The Socks Office.

Ces produits sont distribués via des circuits complémentaires: la GSA, la GSS, la distribution sélective, les parapharmacies et le e-commerce avec 4 sites Internet détenus en propre (kindy.fr, achile.com, thyo.fr, chaussettes.com).

Il a enregistré une perte nette de 3,5 millions d'euros sur l'exercice 2015/16 pour un chiffre d'affaires en recul de 16% à 32,3 millions d'euros.

L'exercice 2015-2016 s'est avéré catastrophique.

Recommande: