Nations Unies: Gilbert Houngbo, nouveau président du Fida

17 Février, 2017, 00:16 | Auteur: Lynn Cook
  • Gilbert Houngbo accède à la présidence du FIDA

Une importante délégation marocaine, conduite par le secrétaire général du ministère de l'agriculture et de la pêche maritime, Mohammed Sadiki, prend part à Rome à la 40è session du Conseil des gouverneurs du Fonds international pour le développement agricole (FIDA), dont les travaux ont été ouverts mardi.

Diplômé de l'université de Lomé et de l'université du Québec Trois-Rivières, Gilbert Houngbo a d'abord travaillé chez Price WaterHouse Consulting.

Nommé directeur général adjoint, chargé des programmes extérieurs et du partenariat de l'organisation internationale du travail en février 2013, il entrera en fonction un mois plus tard, à Genève, où il se trouvait encore jusqu'à son élection comme nouveau président du FIDA. "(...) J'aurai pour objectif une augmentation considérable du financement des opérations du FIDA et poursuivrai la réforme et les améliorations de l'efficacité organisationnelle", écrivait dans une profession de foi, l'ancien premier ministre togolais en candidatant. "Il fait honneur à la nation togolaise", a-t-il conclu. Il succèdera ainsi au nigérian Kanayo Nwanze qui aura réalisé deux mandats de 4 ans à la tête de l'institution.

'Je suis convaincu que le FIDA et ses partenaires seront un jour en mesure d'aider chaque petit exploitant qui le souhaite à mobiliser les ressources nécessaires à l'atteinte de ses objectifs et ambitions. Depuis 1978, nous avons octroyé environ 18,5 milliards d'USD sous la forme de prêts à faible taux d'intérêt et de dons en faveur de projets qui ont touché quelque 464 millions de personnes. La candidature de l'ancien Premier ministre du Togo était soutenue par l'Union Africaine et la CEDEAO. Centre décisif des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, créé en 1977, le FIDA investit dans les populations rurales en promouvant leur autonomisation, afin de réduire la pauvreté, d'accroître la sécurité alimentaire, d'améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience.

Recommande: