La version nazie de l'hymne allemand jouée aux Etats-Unis — Fed Cup

13 Février, 2017, 00:36 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Andrea Petkovic

Une version ancienne et controversée de l'hymne allemand a été utilisée avant la rencontre du 1er tour de la Fed Cup entre les Etats-Unis et l'Allemagne samedi, obligeant la Fédération américaine de tennis à présenter ses excuses. La version en vigueur depuis 1952 correspond au troisième couplet, qui commence par "Einigkeit und Recht und Freiheit", ("Unité, Droit et Liberté "), bien plus consensuel. Les trois couplets précédents (dont deux ont définitivement été supprimés juste après la Seconde Guerre mondiale) faisaient référence à la supériorité de la race et aux frontières de l'Allemagne. "La USTA offre ses plus sincères excuses à l'équipe allemande de Fed Cup et aux spectateurs pour l'hymne national désuet".

L'association américaine de tennis (USTA) a dû s'excuser samedi après que l'interprète des hymnes nationaux au tournoi de la Fed Cup eut chanté les paroles de l'hymne national allemand du temps du nazisme plutôt que les paroles actuelles.

En effet, le chanteur Will Kimball a entonné le premier couplet de " Das Deutschlandlied ", le chant/hymne de l'Allemagne.

Fabio Capello: "J'ai perdu une grande occasion d'entrainer le PSG"
Sur le plan contractuel, l'ex-footballeur professionnel avait réussi à se mettre " d'accord avec le club sur tout ". Cela me semblait une trahison envers elle de quitter une sélection comme ça, pour aller au PSG.


Les joueuses de l'équipe d'Allemagne, leur encadrement et les quelques dizaines supporteurs présents n'ont pas caché leur malaise. Une Andrea Petkovic particulièrement remontée contre les organisateurs: "C'est une honte totale, un affront, un sommet d'ignorance". "Nous sommes en 2017, il est inconcevable que quelque chose comme ça puisse se produire aux Etats-Unis", a-t-elle ajouté, disant avoir eu avec une autre joueuse les larmes aux yeux, sous le choc en entendant la version de l'hymne.

"La capitaine de l'équipe allemande Barbara Rittner n'a pas mâché ses mots".

Cette erreur a déjà eu lieu lors de certaines compétitions sportives dans le passé, le plus récemment à l'occasion des Championnats du monde de canoë-kayak 2011 à Szegeg, en Hongrie.

Recommande: