France : quatre personnes soupçonnées de préparer un attentat arrêtées à Montpellier

12 Février, 2017, 00:29 | Auteur: Lynn Cook
  • L'immeuble où sont intervenues les forces de police à Clapiers près de Montpellier le 10 février 2017

Ils sont soupçonnés de vouloir préparer un attentat en France.

Selon les premiers éléments dont disposent les enquêteurs, l'homme âgé de 20 ans projetait de "se faire exploser", a complété cette source.

Il était connu pour sa radicalisation, de même que sa petite amie de 16 ans interpellée à ses côtés vendredi, et qui était convertie à l'islam.

[Mis à jour le 10 février 2017 à 15h43] Le ministre de l'Intérieur Bruno Le roux a confirmé à la mi-journée qu'un "projet d'attentat imminent sur le sol français" avait été déjoué ce vendredi, par l'intervention de la sous-direction anti-terroriste de la police judiciaire et du Raid à Montpellier, mais aussi Marseillan et Clapier, dans l'Hérault. L'adolescente de 16 ans avait exprimé la volonté de partir en zone syro-irakienne ou de frapper la France. Certains avaient été identifiés sur les réseaux sociaux, notamment sur la messagerie cryptée Telegram, très prisée par les jihadistes. Ce dernier était connu des services de renseignements, tout comme le suspect âgé de 33 ans. "L'un de ses mentors était un des objectifs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI)", a indiqué la source policière. Les gardes à vue ont été prolongées ce samedi matin et peuvent durer jusqu'à 96 heures.

"Les quatre suspects ont été arrêtés après qu'ils aient acheté de l'acétone pouvant servir à la confection d'un engin explosif" a déclaré une source policière à l'AFP.

Les quatre individus étaient surveillés depuis quelques jours.

"Parmi les 15 000 personnes considérées comme radicalisées en France, on estime qu'un tiers sont des femmes, souvent très jeunes".

Ces arrestations sont intervenues une semaine après l'attaque à la machette de militaires au Carrousel du Louvre à Paris, pour laquelle un Egyptien de 29 ans a été mis en examen vendredi pour tentatives d'assassinats en lien avec une entreprise terroriste.

Selon BFM TV c'est elle qui, au sein du couple, serait "le moteur de ce projet d'attentat".

Recommande: