Des roquettes tirées du Sinaï vers les territoires israéliens : Daesh revendique

12 Février, 2017, 02:04 | Auteur: Lynn Cook

Un groupe affilié à l'Etat islamique basé dans la péninsule du Sinaï en Egypte avertit régulièrement les médias qu'il aurait l'intention d'effectuer des "attaques de grande ampleur" dans le sud d'Israël. Aucune victime n'avait été à déplorer mais le groupe de la Province du Sinaï avait revendiqué ce geste.

Le groupe Al-Jazeera a cité des responsables israéliens de la Défense jeudi et a déclaré que l'armée égyptienne était responsable de l'explosion qui a eu lieu près de la frontière entre la bande de Gaza et l'Égypte. Cependant, les tirs de roquettes de mercredi soir étaient les premiers depuis 2015 à partir du Sinaï, selon Ely Karmon, analyste à l'Institut international pour le contre-terrorisme, en Israël. Jusqu'à présent, les pilonnages n'ont pas causé de dommages.

"Certaines de ces roquettes ont été détruites en vol par des batteries d'Iron Dome", des batteries d'interception de roquettes, a déclaré la porte-parole. Le Sinaï est frontalier d'Israël à l'est et de la bande de Gaza sur quelques kilomètres dans l'extrémité nord de la péninsule.

Le Sinaï est le théâtre d'affrontements sanglants entre soldats et policiers égyptiens contre des membres de l'organisation appelée Province du Sinaï, la branche égyptienne du groupe jihadiste Etat Islamique (EI).

Après l'explosion, le Hamas, qui gouverne dans la bande de Gaza, a accusé Israël d'avoir effectué une frappe aérienne côté égyptien, tuant deux Palestiniens.

Cela dit, si la piste israélienne se confirme, ceci représenterait une violation du territoire de l'Égypte, l'un des rares pays arabes à avoir signé un accord de paix avec son voisin israélien.

Un responsable de la mairie d'Eilat a précisé à la radio publique que trois roquettes avaient été interceptées, tandis qu'une autre roquette avait explosé en dehors de la ville.

Le 18 août 2011, un commando venu du Sinaï avait tué huit Israéliens dans une triple embuscade au nord d'Eilat.

Le 9 août 2013, quatre islamistes qui s'apprêtaient à tirer une roquette sur Israël avaient été tués par une frappe aérienne de l'armée égyptienne, selon les forces de sécurité égyptienne.

Recommande: