Disparu en 2012, un Canadien retrouvé au milieu de la jungle amazonienne

11 Février, 2017, 00:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Disparu en 2012, un Canadien retrouvé au milieu de la jungle amazonienne

"Je ne me suis jamais senti seul, a dit le survivant à la BBC". Il aurait aussi fait du pouce en plus de voyager à l'arrière des camions. "Je suis très heureux de pouvoir retourner au sein de ma famille", a-t-il déclaré, s'estimant "chanceux d'être en vie". Vraisemblablement, il aurait marché de Scarborough jusqu'à la forêt amazonienne, traversant ainsi plusieurs pays: États-Unis, Mexique, Guatemala, Costa Rica, Panama, Colombie, Venezuela et Brésil. Fin novembre 2016, soit plus de quatre ans après sa disparition, il est retrouvé une première fois au Brésil, puis transporté à l'hôpital, d'où il s'échappe. C'est là qu'est allé le chercher son frère. Son frère, Stefan, l'a ramené à la maison lundi passé.

Il a affirmé à ses proches avoir parcouru la majorité de son voyage à pied, sans chaussures.

Anton Pilipa avait été vu pour la dernière fois par sa famille, en 2012, à Toronto, au Canada.

"C'est incroyable qu'il soit encore en vie et qu'il se soit rendu aussi loin", avoue Stefan. Habitant à Toronto, il est parti pour l'Argentine en 2012 afin de visiter la Bibliothèque nationale de la République à Buenos Aires.

Mais après un long périple, Anton Pilipa se fait refouler à l'entrée du bâtiment.

Un policier a remarqué Anton, alors qu'il errait sur une autoroute dans l'État de Randônia.

"Je croyais qu'il était mort", a confié son frère au "Daily Mail". En attendant d'être jugé pour ces faits, Anton Pilipa a été libéré et vit désormais avec son frère, sa belle-soeur et leurs enfants.

Recommande: