Trois soldats turcs tués par une frappe russe

10 Février, 2017, 02:40 | Auteur: Lynn Cook
  • Trois soldats turcs tués par une frappe russe

(Actualisé avec citation) ANKARA, 9 février (Reuters) - Des bombardements de l'armée de l'air russe ont tué accidentellement trois militaires turcs et en ont blessé 11 jeudi matin lors d'une opération contre l'Etat islamique dans le nord de la Syrie, a annoncé l'armée turque dans un communiqué.

Le communiqué ajoute que le président russe Vladimir Poutine a communiqué avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan pour lui présenter ses excuses.

Un avion de guerre russe, qui effectuait alors des frappes aériennes contre des cibles de l'Etat islamique (EI) en Syrie, a frappé accidentellement un bâtiment dans lequel les soldats turcs ont pris position.

La Turquie, qui appartient à l'Otan et agit en soutien à des groupes rebelles syriens, est engagée depuis plusieurs semaines dans des combats meurtriers autour de cette ville du nord de la Syrie.

Longtemps opposées sur le dossier syrien, notamment sur le sort du président syrien Bachar al-Assad, la Turquie et la Russie ont récemment décidé de coordonner leurs actions contre l'EI dans ce pays.

Le ministre turc de la Défense Fikri Isik avait alors affirmé que cet accord visait à empêcher tout incident entre les aviations turque et russe, mais aussi avec celle du régime. Il n'était pas clair dans l'immédiat si ce bilan comprend les militaires tués dans la frappe russe.

Au total 66 soldats turcs ont péri, selon Dogan, depuis le début de l'intervention turque dans le nord de la Syrie le 24 août pour en déloger les jihadistes de l'ÉI mais aussi les milices kurdes syriennes qu'Ankara considère comme des groupes terroristes liés au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK).

Recommande: