Washington livre des véhicules blindés aux FDS — Syrie

03 Février, 2017, 00:52 | Auteur: Lynn Cook

Les Forces démocratiques syriennes, alliance de combattants kurdes et arabes qui luttent contre le groupe Etat islamique avec le soutien de la coalition internationale formée par les Etats-Unis, ont dit mardi avoir reçu pour la première fois des blindés américains.

Un responsable militaire américain, le colonel John Dorrian, a affirmé que la livraison des véhicules type SUV a été faite "en vertu des autorisations existantes", soit sous l'administration de Barack Obama.

Le soutien américain aux Forces démocratiques syriennes connait un nouveau tournant avec la livraison de véhicules 4×4 blindés équipés pour les terrains de guerre. Cela s'est produit après l'arrivée de l'administration de Donald Trump au pouvoir qui a promis plus de soutien aux FDS.

"Nous voyons des signes d'un soutien total de la nouvelle direction américaine, plus important qu'avant, à nos forces", a déclaré Talal Silo.

Le nouveau président américain a donné jusqu'à fin février à ses responsables militaires pour lui présenter un plan "pour vaincre" l'EI, groupe responsable d'atrocités en Syrie et en Irak et d'attentats sanglants notamment en Occident.

Sous l'administration Obama, Washington a toujours pris soin d'affirmer qu'elle armait la composante arabe et non la composante kurde des FDS, pour éviter selon les experts de froisser son allié turc, également impliqué dans le conflit en Syrie.

Les Etats-Unis ont jusqu'à présent fourni un appui aérien, dépêché des membres des forces spéciales et livré des armes légères aux FDS qui cherchent à isoler Rakka, le bastion de l'EI, après avoir chassé les djihadistes d'une grande partie du nord-est de la Syrie.

Pour la Turquie, les FDS sont un faux-nez pour les YPG, qu'elle considère comme une organisation "terroriste".

Recommande: