Facebook condamné à verser 500 millions de dollars à ZeniMax — Oculus Rift

03 Février, 2017, 01:24 | Auteur: Lynn Cook

Bref, Facebook peut se permettre de payer les 500 millions $ US. Ce dernier espérait rien moins que 4 milliards de dollars de ce procès.

"Le cœur de cette affaire était l'accusation qu'Oculus aurait dérobé des secrets industriels et le jury s'est prononcé en notre faveur". A cela s'ajoutent un montant de 50 millions pour violation de droit d'auteur et un autre de 50 millions pour utilisation impropre de la marque de commerce de ZeniMax. 100 millions seront assumés par Oculus et Luckey pour fausse désignation, et les 150 millions restant devront être versés par Brendan Iribe, le cofondateur d'Oculus, là aussi pour fausse désignation. Quoi qu'il en soit, le verdict du jury de la cour fédérale Earle Cabell à Dallas est tombé: Oculus doit verser la somme de 500 millions de dollars à Zenimax.

Oculus est soutenu par Facebook, et les dommages-intérêts fixés à payer ne sont pas près d'égaler ce que le géant des réseaux sociaux a payé pour l'entreprise en 2014.

En attendant, Facebook devrait continuer à investir dans la réalité virtuelle.

L'avocat de ZeniMax a expliqué au tribunal qu'Oculus avait nettement amélioré son prototype initial du Rift grâce aux innovations réalisées par Carmack chez ZeniMax.

ZeniMax, spécialiste des jeux vidéo, avait déposé sa plainte contre Oculus en 2014, peu après son rachat par Facebook pour environ 2 milliards de dollars.

Dans un premier temps, la justice américaine a déclaré que la société Oculus n'avait pas détourné de secrets commerciaux. La violation d'un accord de non-divulgation est à peine aussi préjudiciable que les allégations selon lesquelles la société a volé la technologie utilisée comme base pour son produit phare, le Rift.

Oculus prévoit porter la décision en appel, et a affirmé que l'entreprise s'engageait envers le " succès à long terme de la réalité virtuelle ". Le motif: la firme estime que John Carmack a volé des technologies en interne et s'en est servi pour aider à créer le casque VR Oculus Rift. A la sortie du procès, le groupe se déclarait toutefois "déçu par quelques autres aspects du verdict".

Recommande: