Affaire Fillon: l'embarrassant contrat de travail de Penelope Fillon

03 Février, 2017, 00:55 | Auteur: Lynn Cook

Entendue par les enquêteurs, Jeanne Robinson-Behre, adjointe au maire d'Angers, a déclaré ne garder "aucun souvenir de Pénélope Fillon ", lorsqu'elle fut employée en même temps qu'elle par le député maire de Sablé, Marc Joulaud, en tant qu'attachée parlementaire...

Penelope Fillon déclarait en 2007 au journal britannique Sunday Telegraph, dans un entretien filmé, n'avoir "jamais été l'assistante" de son mari.

Soupçonnée d'emplois fictifs, Penelope Fillon aurait touché au total plus de 900 000 euros brut comme collaboratrice de son mari lorsqu'il était député, puis de son suppléant, ainsi qu'à la Revue des deux mondes, affirme Le Canard enchaîné, à l'origine de ces révélations. C'est pourquoi, le lendemain, une perquisition a eu lieu à l'Assemblée nationale, à la suite de quoi certains documents ont été saisis.

En meeting à Charleville-Mézières, dans les Ardennes françaises, François Fillon a pourtant encore calmé son innocence face à " des mensonges répétés ". (.) Je me suis donc dit: "Je ne suis pas stupide, cela va me permettre de travailler et de penser à nouveau ".

LIRE AUSSI Qui est Antonin Lévy, fils de BHL et avocat de François Fillon? Une de leurs voisines de Sablé-sur-Sarthe affirme notamment que Penelope Fillon était "discrète". Et celle, plus étonnante, de la permanence RPR de l'époque, située à 50 kilomètres de là, dans la ville du Mans. La journaliste de France 2 explique que la chaîne a récupéré les rushes de cet entretien dans lequel Penelope Fillon déclarerait aussi ne pas s'être "occupée de communication non plus". "Nous n'avons pas d'explication sur les raisons pour lesquelles figure cette mention rajoutée ", lance l'avocat de François Fillon. Quelqu'un a rajouté une adresse!

Des propos "oubliés" pendant dix ans et dévoilés ce jeudi soir par le magazine "Envoyé Spécial " (France 2) qui a retrouvé ce document en enquêtant sur l'emploi d'assistante parlementaire de 1998 à 2002 de l'épouse de l'actuel candidat à la Présidentielle des Républicains.

Cette explication de la conception de son rôle de femme de chef de gouvernement " peut se lire dans l'interview publiée par le Sunday Telegraph daté du 30 mai 2007 ", ajoute-t-il.