Bosch va débourser 327,5 millions de dollars aux Etats-Unis — Dieselgate

02 Février, 2017, 01:04 | Auteur: Aubrey Nash

"Bosch est parvenu avec les plaignants à un accord aux Etats-Unis sur le règlement de la majeure partie des plaintes civiles en lien avec des voitures diesel des marques Volkswagen, Audi et Porsche", a déclaré le groupe allemand, qui était accusé d'avoir aidé Volkswagen à dissimuler l'existence du logiciel illégal que l'équipementier avait lui-même fourni.

L'équipementier automobile allemand Bosch a annoncé mercredi qu'il allait payer aux Etats-Unis 327,5 millions de dollars (environ 305 millions d'euros) à des automobilistes et des vendeurs de voitures d'occasion dans le cadre du scandale du diesel.

Le logiciel truqueur installé par le géant automobile sur 11 millions de véhicules dans le monde lui permettait de tricher sur les émissions de ses véhicules diesel lors des contrôles pour les faire paraître plus propres qu'ils n'étaient en réalité.

Si les régulateurs n'approuvent pas la mise en conformité des véhicules, les coûts pour le constructeur allemand pourraient atteindre jusqu'à 4,04 milliards de dollars et beaucoup plus encore en dédommagements individuels, selon la Federal Trade Commission américaine qui a poursuivi VW et dont les membres ont validé l'accord à l'unanimité.

VW avait auparavant accepté de payer jusqu'à 10,03 milliards de dollars pour racheter 475.000 véhicules polluant équipés d'un moteur diesel 2,0 litres.

Dans un communiqué, Bosch indique toutefois qu'"en concluant cet accord, il ne reconnaît ni les faits allégués par les plaignants et ni sa responsabilité" dans l'affaire. Prévoyant, l'équipementier avait déjà passé 650 millions d'euros de provisions supplémentaires pour risques juridiques dans ses comptes 2015. "L'exhaustivité prime sur la rapidité", a souligné le porte-parole.

La facture s'alourdit outre-Atlantique pour VolksWagen dans le scandale du " dieselgate ".

Volkswagen donnera le coup d'envoi de ce programme d'indemnisation dès que les autorités américaines auront donné leur aval, précise le communiqué, ajoutant que ce feu vert ne devrait pas avoir lieu avant le mois de mai.

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recommande: