Eau potable. La qualité au prix fort

28 Janvier, 2017, 01:38 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'eau du robinet globalement de bonne qualité en France

99% des habitants du Grand Lyon et du Rhône peuvent boire l'eau du robinet en toute confiance.

Si le bilan est satisfaisant avec 96% d'eau saine en France, il reste toutefois inconcevable de laisser 2,8 millions de français avec de l'eau polluée. "Le constat global est très rassurant", estime l'association de consommateurs qui a analysé les réseaux desservant les 36.600 communes de France de février 2014 à août 2016, sur la base de données du ministère de la Santé. Les pesticides agricoles, plus précisément les herbicides, sont la première cause de pollution de l'eau. Verdict: elle est polluée pour 2,8 millions de consommateurs. Mais c'est également le cas dans certaines villes, dont Tremblay en France et Lens. Mais elles n'échappent pas à la tendance nationale avec la présence de pesticides et de nitrates. Au contraire de nombreuses contaminations bactériennes dues à l'obsolescence des installations ou aux défauts de surveillance peuvent être observées dans les petites communes rurales des Pyrénées, des Alpes et du Massif Central.

Avant de faire l'expérience il est important de savoir que pour la recherche du plomb, du cuivre, du nickel, du chlorure de vinyle et de l'épichlorhydrine, le prélèvement de l'eau se fait fréquemment au robinet des consommateurs.

Et pourtant, c'est bien la Bretagne que met à l'honneur l'association UFC-Que Choisir dans sa dernière enquête sur l'eau potable.

"L'arsenic est présent dans 175 réseaux (0,4 % des réseaux, 154 communes, 38 000 consommateurs)".

Faut-il boire l' eau du robinet ? Près de 200.000 consommateurs sont concernés, en particulier dans le Loiret, la Seine-et-Marne, l'Yonne, l'Aube, la Marne, le Pas-de-Calais et la Somme.

Par ailleurs, le mauvais état des canalisations est encore responsable de pollutions au plomb, notamment à Nice, Toulon, Dijon, Avignon, Créteil, La Rochelle, Albi, ou Saint-Brieuc...

Aujourd'hui, la dépollution des eaux coûte entre 640 millions et 1,2 milliards d'euros par an en France, selon la Cour des comptes. Un principe du "pollué-payeur", dénonce-t-elle. "Elle souhaite aussi que soit réalisé "un audit national" des composants toxiques des canalisations pour estimer le niveau d'exposition des consommateurs" et milite pour une aide aux particuliers qui remplacent leurs canalisations en cas de pollution au plomb. Toutes ces communes ont le point commun de présenter une concentration en plomb trop élevée en raison de canalisations vétustes. On peut le lire de deux manières: déjà, et sans aucune ambiguité, globalement l'eau du robinet disponible dans le département est de bonne voire de très bonne qualité pour 94% des usagers, surtout en ville.

Recommande: