France 2 prépare un "Plus belle la vie" bis

10 Janvier, 2017, 00:54 | Auteur: Sandy Vega
  • La présidente de France Télévisions Delphine Ernotte le 16 septembre 2016 à La Rochelle

Une part du budget des programmes sera dédié à la création digitale à hauteur de 10 millions deuros par an. France Télévisions poursuivra son engagement aux côtés des créateurs de documentaire, danimation et de spectacle vivant et veillera à conclure rapidement les accords par genre afin de garantir leur financement et leur diversité.

Lancer sur France 2 un feuilleton quotidien, en janvier 2018: tel est l'un des piliers du "plan création " que présentera aujourd'hui de Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions. Cette hausse de 5% reste modeste, surtout en comparaison des montants astronomiques dépensés par les studios américains dans la production, mais elle a le mérite d'exister.

Enfin, France Télévisions souhaite mettre en oeuvre une meilleure éditorialisation sur ses antennes "pour mieux valoriser les oeuvres de création", avant, pendant et après leur diffusion. En espérant que le gouvernement qui sortira des urnes au printemps ne remette pas tout en cause... On se rappelle du rachat de la société Newen par TF1, société qui détient les droits de production et de diffusion de Plus belle la vie. En la matière, constate la présidente de France Télé, "la France est à la traîne", avec moins de 700 heures produites par an toutes antennes confondues, contre 2.000 en Allemagne et au Royaume-Uni.

Sur le plateau de tournage du feuilleton "Plus belle la vie ", à Marseille, en 2012. Prévu pour être programmé en fin d'après-midi, il devrait s'adresser à un public plutôt jeune.

Le plan comprend également un volet numérique avec la refonte du site de vidéo à la demande et de replay Pluzz dès le mois de mai.

Delphine Ernotte a par ailleurs annoncé (une fois n'est pas coutume...) que la direction des programmes laissera le temps à cette nouvelle série de s'installer, précisant que PBLV n'avait pas connu le succès lors de son lancement avant de devenir un feuilleton incontournable pour des millions de téléspectateurs quelques mois plus tard.

Recommande: