Le marché salue le rachat de Clearnet — Euronext

06 Janvier, 2017, 00:54 | Auteur: Aubrey Nash
  • Euronext va racheter la filiale française de la chambre de compensation du London Stock Exchange  AFP  Archives

Euronext gagne 2,28% à 39,86 euros après avoir déposé une offre irrévocable pour acquérir 100% du capital de de LCH.Clearnet SA auprès du London Stock Exchange (LSE). Et pour cause, la vente de LCH.Clearnet SA ne sera effectuée qu'à la condition de l'accomplissement de la fusion LSE/Deutsche Börse.

Cette cession, qui a nécessité un investissement de 510 millions d'euros va permettre à l'opérateur de la Bourse de Londres, notamment faciliter l'acceptation de sa fusion avec Deutsche Börse (Bourse de Francfort) par la Commission européenne. Il sera ainsi intégralement en numéraire, si l'opération va au bout.

Euronext avait présenté en mai un plan stratégique à horizon 2019 dans lequel il s'était dit prêt à envisager une opération majeure de fusion-acquisition.

Cette transaction est positive car elle permettrait à Euronext d'accélérer la diversification de son activité, trop dépendante des volumes d'échanges et des opérations financières.

Les chambres de compensation, qui interviennent comme intermédiaires entre vendeurs et acheteurs sur les marchés d'actions, d'obligations et de produits dérivés pour assurer la bonne exécution des transactions même en cas de défaut de l'une des parties, sont devenues très prisées depuis les réformes du secteur bancaire mises en oeuvre après la crise financière de 2007-2009.

L'acquisition doit encore être soumise à l'approbation des actionnaires d'Euronext, ainsi qu'à celle de plusieurs régulateurs européens et à une consultation d'instances de LCH.Clearnet SA. Elles les protègent contre le risque que l'une des deux parties n'honore pas son engagement. Pour ce faire, elles exigent que soient déposées chez elles des garanties.

La cote parisienne réagissait aussi favorablement à cette annonce puisque que le titre Euronext bondissait de près de 5% peu après midi. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Recommande: