Le chef de l'IEC se réfugie au Sénégal — Gambie

06 Janvier, 2017, 00:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Annonces

A deux semaines de la fin de son mandat, Yahya Jammeh reçoit le soutien de son armée.

Lors de la venue de la délégation de chefs d'Etat ouest-africains à Banjul le 13 décembre dernier, le chef d'état-major était arrivé aux discussions arborant sur son uniforme un badge affirmant son soutien "au commandant en chef le président Yahya Jammeh ". En effet, des informations font état de la mission dévolue par sa majesté le roi Mohammed VI à au ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Maroc dans le gouvernement de Benkirane, Nasser Bourita.

Yahya Jammeh s'est vivement opposé à la décision de la Cédéao de déployer sa force régionale en Gambie au cas où il refuserait de quitter le pouvoir, jugeant qu'il s'agissait d'une déclaration de guerre.

Jamais avait d'abord concédé la défaite, avant de faire un revirement spectaculaire quelques jours après, ce qui a suscité des craintes de voir les gouvernements des pays de la région intervenir pour l'évincer du pouvoir.

"Et qu'il écoutera également la voix de son peuple, mais par-dessus tout, qu'il respectera la voie démocratique. Donc, nous ferons tout notre possible pour y parvenir".

Recommande: