"Si je peux revenir avant la fin de la saison… " — Pierre Ménès

03 Janvier, 2017, 01:42 | Auteur: Sue Barrett
  • Pierre Ménès à propos de sa greffe:

Après son silence, Pierre Ménès a annoncé il y a quelques jours avoir subi une double greffe, de rein et du foie. Il a ainsi commencé en expliquant qu'il était encore assez faible, trois semaines après son opération.

"Il était grand temps que je la fasse, car j'avais les vaisseaux très abîmés et je pense que j'avais quelques jours à vivre", a confirmé ce spécialiste du football fort en gueule... qui a beaucoup souffert.

Et si un médecin lui avait affirmé qu'il ne pourra jamais vraiment s'approprier ses nouveaux organes, Pierre Menès ne partage pas cette vision: "C'est une question que je me suis posée avant la greffe". Ça va moyen, je trouve le temps long", a confié le journaliste sportif de 53 ans, qui a accepté d'évoquer les heures interminables qui précédent une greffe, dans l'attente d'un donneur: " On dépérit, on perd tous ses muscles, on ne peut plus marcher, on vomit tous les jours, on est un légume quoi.

Pierre Ménès a exprimé toute sa gratitude envers le public qui lui a apporté un soutien auquel il ne s'attendait pas. "C'est incroyable, tout ce que j'ai dit dans mon communiqué, je ne pensais pas que les gens m'aimaient autant. Je suis très touché ". Sauvé grâce à un donateur anonyme, le consultant de Canal+ espère désormais pouvoir quitter l'hôpital parisien où il séjourne afin de rentrer chez lui. Je veux revenir... Je ne veux pas revenir pour être assis sur mon tabouret et être éteint, heu... "Je veux revenir en étant moi-même", a signalé "Pierrot". Si je peux revenir avant la fin de la saison, ça sera mon plus grand rêve mais s'il faut attendre la saison prochaine, on attendra, a confié Pierre Ménès, qui souhaite continuer à faire campagne pour le don d'organe.

Recommande: