Syrie: Ayrault dénonce le "cynisme glacial" de Fillon

18 Décembre, 2016, 00:39 | Auteur: Lynn Cook

Interrogé ce jeudi 15 décembre sur le silence de François Fillon, Hervé Mariton lui a clairement demandé de sortir de son silence: "Le plus vite François Fillon s'exprimera sur ce sujet dans le contexte d'urgence que nous connaissons aujourd'hui, le mieux ce sera".

Après le sommet statutaire du PPE, le parti populaire européen rassemblant les partis de droite et de centre-droit en Europe, François Fillon a réagi dans un communiqué de presse à la situation à Alep, en Syrie qui avait été objet de discussion lors de ce sommet.

Première solution: " Une intervention militaire que seuls les Américains peuvent conduire et qui, compte tenu de ce qu'il s'est passé en Irak, n'est sans doute pas le choix que je privilégierais ".

En tête des sondages pour la présidentielle d'avril-mai, François Fillon a souhaité une "initiative puissante" de l'Union européenne pour mettre autour de la table tous les acteurs susceptibles de mettre fin au conflit, "sans exclusive et donc y compris ceux qui commettent des crimes". Moi je fais partie de ceux qui disent qu'à un moment il faut se relever les manches et entrer dans les difficultés.

Le maire d'Alep-Est s'est invité jeudi au Conseil européen pour dire aux chefs d'Etat et de gouvernement la détresse des habitants des quartiers en passe d'être totalement repris par les forces syriennes, tandis que François Hollande espérait obtenir un appel des Vingt-Huit à un cessez-le-feu.

L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a aussi réfuté tout " lien personnel " avec le président russe Vladimir Poutine.

Au même moment, en arrivant à un sommet européen, le président François Hollande, venait de condamner l'attitude de la Russie dans ce conflit et de l'accuser de ne pas tenir ses engagements sur une trêve. "Quel que soit le dirigeant russe, qu'il s'appelle Vladimir, Boris ou Igor, c'est le dirigeant du plus grand pays en (termes de) surface du monde et l'Europe doit avoir une stratégie de long terme avec la Russie et pas seulement agir avec des émotions et des réactions", estime-t-il. "Quelle présomption a la France dont on n'entend plus la voix?"

Depuis deux mois, les 28 pays de l'UE, comme les Etats-Unis, accusent Damas et ses alliés, Téhéran et Moscou, de se rendre coupables de " crimes de guerre " à Alep. Les témoins parlent de scènes de massacres et de destruction totale.

Recommande: