A 80 ans, le pape veut une vieillesse "féconde" et "joyeuse"

18 Décembre, 2016, 02:35 | Auteur: Lynn Cook

Le pape François a souhaité samedi que sa vieillesse soit "tranquille et religieuse, féconde et aussi joyeuse" lors d'une messe célébrée au matin de son 80e anniversaire. "La vieillesse est un mot qui semble laid, qui fait peur". "La vieillesse est tranquille et religieuse, mais aussi féconde. Mais la vieillesse est soif de sagesse", a dit le pape en concluant la messe devant plusieurs dizaines de hauts prélats dans une chapelle des palais pontificaux. Il a aussi envoyé des pâtisseries à distribuer dans de nombreuses soupes populaires de Rome et des petits cadeaux pour les pensionnaires des foyers d'urgence de la ville, a annoncé le Vatican. Des messages ont afflué du monde entier, obligeant le Vatican à créer une adresse, qui existe dans huit langues, pour les centraliser.

"L'Italie vous est reconnaissante pour votre constante proximité", a ainsi écrit le président italien, Sergio Mattarella.

"Le bureau du pape François est recouvert de dessins faits par des enfants du monde entier pour lui souhaiter son anniversaire", a par ailleurs twitté Antonio Spadaro, théologien jésuite proche du pape.

Mais pour le reste, le pape a vécu cette journée "dans une grande joie" mais il a tenu à maintenir un programme "normal, riche d'obligations", a fait savoir le Vatican.

Ces dernières années, le pape avait aussi marqué son anniversaire avec une distribution de centaines de sacs de couchage aux sans-abris de Rome ou l'envoi de nourriture dans un centre d'accueil pour migrants.

De nature casanière, il s'est déjà rendu à 17 reprises à l'étranger en près de quatre ans de pontificat.

Il souhaite voir l'Eglise accompagner avec miséricorde les catholiques en situation irrégulière, sans toutefois remettre en cause les dogmes.

Il continue aussi la restructuration économique du Saint-Siège entamée sous Benoît XVI, avec par exemple la fermeture de comptes suspects à la banque du Vatican, longtemps accusée de blanchiment d'argent sale.

"Je vais de l'avant", a-t-il lancé cet été, enterrant des propos plus mélancoliques prononcés en mars 2015: "J'ai la sensation que mon pontificat va être bref, quatre ou cinq ans".

Recommande: