Pollution: circulation alternée samedi à Paris et en proche banlieue

17 Décembre, 2016, 00:43 | Auteur: Sandy Vega
  • Pollution à Paris

Samedi, seuls les véhicules dont le numéro de la plaque d'immatriculation est impair pourront circuler, ainsi que ceux qui font du covoiturage ou bénéficient d'une des nombreuses dérogations.

Paris et sa région se trouvait à nouveau vendredi sous un nuage de pollution au particules fines, moins d'une semaine après un premier pic d'une durée et d'une intensité exceptionnelle. Et "on s'attend à une dégradation samedi", a-t-il ajouté. Les transports en commun sont de nouveau gratuits et les autorités répètent les consignes pour préserver sa santé face à ce nouveau pic de pollution de l'air .

D'abord, le sport: il faut éviter de le pratiquer à l'extérieur comme à l'intérieur (par exemple dans les gymnases), et cela vaut pour tout le monde car l'effort physique augmente la quantité de particules fines inhalées. Les transports en commun seront gratuits, a annoncé la maire socialiste.

La circulation alternée a déjà été mise en place au début du mois pendant quatre jours à Paris et en proche banlieue.

Alors qu'elle est mise en place depuis le 11 décembre pour diminuer la pollution en région parisienne, la circulation alternée fait chaque jour monter la facture du dispositif. "Après une accalmie, l'épisode de pollution aux particules auquel l'Île-de-France est confronté depuis deux semaines reprend", a précisé Airparif, l'organisme de contrôle de la qualité de l'air.

"On prévoit (vendredi) un dépassement du seuil d'information" quand samedi des niveaux "très soutenus", "toujours très élevés", "potentiellement du niveau du dépassement du seuil d'alerte" sont envisagés, selon la spécialiste.

La ville rappelle que "quelle que soit la plaque, on peut circuler si trois passagers sont à bord", ce qui rend possibles les départs en vacances.

Recommande: