Lille mettra en place l'encadrement des loyers en 2017

17 Décembre, 2016, 01:26 | Auteur: Sue Barrett

La ministre du Logement, Emmanuelle Cosse a annoncé vendredi l'extension du dispositif d'encadrement des loyers - qui vise à limiter les abus de certains propriétaires - à la ville de Lille, mais aussi de deux autres communes, Hellemmes et Lomme, à compter du 1er février 2017.

Mis en place pour la première fois à Paris le 1er août 2015, dans le cadre de la loi ALUR, l'encadrement des loyers s'appliquera désormais en Province.

"La cherté du loyer a une incidence négative sur l'économie de notre pays " et l'encadrement des prix "n'a pas bloqué le marché locatif à Paris ", a déclaré la ministre.

Elle a justifié l'annonce de cet arrêté seulement maintenant par le fait qu'"on est dans une procédure qui demande temps et rigueur".

"Nous avons beaucoup d'immeubles à la découpe qui ont transformé les maisons et entraîné beaucoup de loyers très importants", a déclaré Mme Aubry. Une série de difficultés techniques devait être surmontée.

La ministre du Logement Emmanuelle Cosse a fait savoir ce vendredi que l'arrêté prévoyant la mise en oeuvre de la mesure en février prochain sera prochainement signé.

Députée et adjointe au Logement à la Ville, Audrey Linkenheld a précisé qu'"il y a 55.000 loyers concernés".

La règle reste toujours la même, les loyers à la location ou lors d'un renouvellement devront tenir compte d'un loyer de référence, d'un loyer de référence minoré de 30% et d'un de référence majoré de 20%. Il avait été très critiqué par l'opposition de droite mais avait aussi fait l'objet de réserves dans la majorité, au point que le Premier ministre, Manuel Valls, l'avait cantonné à Paris et aux communes volontaires. Cécile Duflot avait qualifié la position du chef du gouvernement d' "inouïe " et de "cadeau aux lobbies ".

Recommande: