Démantèlement d'un campement de migrants à Saint-Denis

17 Décembre, 2016, 00:39 | Auteur: Lynn Cook

Le démantèlement du premier camp de migrants à s'être reconstitué depuis l'ouverture d'un centre d'accueil officiel à Paris a commencé ce vendredi, rapporte l'Agence France Presse.

"Il y a entre 700 et 750 personnes présentes, qui vont être conduites dans des gymnases ou vers des hôpitaux", a déclaré une source policière sur place.

L'évacuation a été décidée pour "des raisons de salubrité et de sécurité" compte tenu de l'emplacement des tentes sur le terre-plein central de la nationale qui traverse Saint-Denis, a expliqué la préfecture.

"Je suis réfugié", lance un Afghan, brandissant ses papiers à un policier qui lui demande de prendre ses affaires. Leur situation administrative individuelle sera examinée, puis ils seront "réorientés vers des structures d'hébergement adaptées à leur profil". "On ne va pas nous reconduire à la frontière?", s'inquiète-t-il.

Théâtre d'une trentaine de démantèlements depuis l'an dernier, le nord de Paris n'a pas vu de nouvelle constitution de camp de migrants depuis l'ouverture du centre d'accueil le 10 novembre.

Des habitants du quartier de la Plaine à Saint-Denis sont là comme chaque matin depuis l'installation de ce village de tentes le 24 novembre. Au départ doté de 400 lits, le centre parisien accueille les migrants quelques jours, avant de les répartir en Centre d'accueil et d'orientation (CAO) à travers la France. Malgré la mise en place de ce centre d'accueil dont la vocation était notamment d'éviter la reconstitution de camp "sauvage", de très nombreux migrants s'étaient installés le long d'un boulevard fréquenté à l'entrée de la ville de Saint-Denis, près du centre d'accueil parisien.

Pour répondre à cette saturation, la préfecture de région a évoqué une extension de 150 places.

Près de 2.000 mineurs ont été envoyés dans ces centres depuis le démantèlement de la "Jungle" de Calais et, selon le ministère de l'Intérieur, Londres en a accueilli près de 500 jusqu'à présent.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: