Nouvelle-Zélande: Bill English désigné Premier ministre

13 Décembre, 2016, 01:19 | Auteur: Lynn Cook

M. Key avait annoncé sa démission le 5 décembre, de manière totalement inattendue après huit ans de mandat, en invoquant des raisons familiales.

Le ministre néo-zélandais des Finances, Bill English, est désormais assuré de diriger le prochain gouvernement, après le retrait jeudi de ses deux concurrents dans la course à la succession du très populaire John Key. Celui-ci devait officiellement prêter serment en tant que nouveau chef du gouvernement à Wellington plus tard dans la journée.

Sa formation de centre-droit, le Parti national, a unanimement désigné lundi matin M. English, 54 ans, pour prendre la tête du gouvernement.

Paula Bennett, 47 ans, mère célibataire alors qu'elle était encore adolescente, a elle été nommée vice-Première ministre lundi.

M. English a indiqué qu'il confierait le portefeuille des Finances à l'actuel ministre du Développement économique, Steven Joyce.

Fermier diplômé en commerce et littérature, M. English est membre du parlement néo-zélandais depuis 1990.

Le président du Parti national Peter Goodfellow a estimé que le nouveau tandem représentait "un bon cocktail d'expérience et de nouvelles idées".

Leur décision a été annoncée alors que la presse annonçait que le ministre des Finances avait réuni autour de sa candidature un nombre suffisant de soutiens au sein du Parti national.

Bill English devra mener son parti à une quatrième victoire d'affilée lors des élections législatives dans un an.

Le pays connaît une croissance de près de 3%. Opposant notoire à l'avortement et à l'euthanasie, il s'était aussi opposé à la légalisation du mariage entre personnes du même sexe en 2013.

Il a reconnu lundi qu'il avait eu tort sur ce point, ajoutant que sa foi catholique n'est pas ce qui dominerait dans son mode de gouvernance même s'il s'agit d'une "influence importante". Le fait qu'elle puisse être nommée à ce poste est "à mettre au crédit de la Nouvelle-Zélande", a-t-elle déclaré. "Je n'avais pas de boulot, et l'avenir était plutôt sombre, à dire vrai", a-t-elle témoigné.

Recommande: