Quelle mission pour le Français Thomas Pesquet dans les étoiles — Espace

29 Novembre, 2016, 10:07 | Auteur: Lynn Cook

Ainsi, Thomas Pesquet partira plutôt de Baïkonour, au Kazakhstan. Le Français, âgé de 38 ans, sera également lui-même un objet d'études. Son premier vol remonte à 2002, quand la Station spatiale était encore en train d'être assemblée. "Ce n'est pas mon aventure à moi mais une aventure qui continuera longtemps après nous", a-t-il ajouté, assurant être prêt à faire lui-même le voyage vers Mars, qu'il estime être possible d'ici 20 ans. Destination la Station spatiale internationale (ISS), où les trois camarades doivent désormais passer les six prochains mois. Si tout se passe comme prévu, la capsule toquera à sa porte samedi 19 novembre à 22h heure française.

L'ISS est habitée continuellement depuis plus de quinze ans. Rien de très surprenant lorsque l'on connaît les critères à remplir nécessairement pour pouvoir devenir le nouvel astronaute de l'Agence Spatiale Européenne.

Le Français de 1,84 mètre sera le dernier à voler des six astronautes sélectionnés mais non des moindres.

Thomas Pesquet " réunit un cursus professionnel intéressant, des qualités humaines importantes qui lui permettent d'être à l'aise avec tout le monde, et enfin la passion". "Cela fait de lui un bon ambassadeur de l'espace". Cette biochimiste a déjà deux séjours sur l'ISS à son actif. Un reportage consacré à la préparation de l'astronaute sera d'ailleurs diffusé ce soir sur Arte à 20h55.

Ces derniers mois, la préparation avant le grand décollage s'est toutefois accélérée. Il a en revanche pu voir et parler à sa famille, sa compagne et ses amis.

En 1967, la fusée Sémiorka-Soyouz fait son apparition dans le cadre du programme Soyouz, initié en 1962. A noter que l'entrée de la Cité de l'Espace sera gratuite aujourd'hui à partir de 17 heures et que la Géode (Paris) retransmettra le décollage; voilà qui sera réellement impressionnant!

Une fois le lanceur décollé, l'équipage de Proxima mettra quelque 8 minutes et 40 secondes pour rejoindre l'orbite. L'amarrage de la capsule Soyouz au vaisseau orbital est prévu samedi 19 novembre à 23 heures, heure de Paris.

L'Américaine Peggy Whitson procèdera à des expériences sur l'impact de la lumière sur le cycle de sommeil, tandis que Oleg Novitski fera pour le compte de l'agence spatiale russe Roskosmos plus de 50 expériences scientifiques. Ils ne les reverront qu'en mai 2017.

Recommande: