Poisson apporte son soutien à Fillon — Primaire

23 Novembre, 2016, 12:51 | Auteur: Sue Barrett
  • Jean-Frédéric Poisson et François Fillon lors du premier débat TV de la primaire de la droite le 13 octobre 2016 à La Plaine-Saint-Denis

Mais Jean-Frédéric Poisson a répété ne pas avoir encore fait son choix pour le second tour de la primaire, attendant les engagements d'Alain Juppé et François Fillon.

Le président du Parti chrétien démocrate (PCD) avait fait polémique durant la campagne pour des propos ambigus sur le Front national, un "parti comme les autres", et des accusations envers Hillary Clinton, soumise selon lui aux "lobbies sionistes". Le projet de François Fillon, lui, a intégré un certain nombre d'éléments essentiel.

Alain Juppé, lui, a reçu les soutiens de Jean-François Copé et de Nathalie Kosciusko-Morizet. Jean-Frédéric Poisson avait annoncé dimanche soir, après l'annonce des résultats, qu'il s'entretiendrait avec Alain Juppé et François Fillon afin de les questionner sur les questions de la famille, de l'Éducation et de l'Europe.

Que lui avez-vous demandé précisément?

Celui qui s'est imposé comme l'une des révélations du scrutin reconnaît tout de même avoir deux points de désaccord avec l'ancien premier ministre: "sa volonté de maintenir le principe du mariage pour tous -une différence très nette entre ma vision et la sienne- et un programme économique très ultralibéral". Sa réponse est une base de travail intéressante, un accord politique satisfaisant pour que je puisse, à ce stade, lui apporter mon soutien.

Je l'aurais évidemment préféré supérieur. "Je peux affirmer, sans hésitation, que ce score est pour moi un plancher et non pas un plafond", a-t-il poursuivi.

Qu'est-ce que cette primaire a changé pour le PCD? Cela est très positif. Nous sommes entrés sur la scène politique.

Recommande: