Corruption: la présidente a joué "un rôle considérable"

20 Novembre, 2016, 06:55 | Auteur: Lynn Cook
  • L'amie et confidente de la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye Choi Soon Sil, au coeur d'un scandale de corruption lors de son arrestation le 3 novembre 2016 à Séoul- KOREA POOL  AFP  Archives KOREA POOL

Nouvelle manifestation monstre hier soir à Séoul, pour réclamer la démission de la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye.

L'amie en question, Choi Soon-sil, et l'ancien conseiller présidentiel An Chong-bum, sont inculpés d'abus de pouvoir pour avoir fait pression sur de grandes entreprises industrielles pour qu'elles contribuent au financement de deux fondations au centre de l'affaire, a annoncé le chef du bureau du procureur du district central de Séoul.

Les enquêteurs soupçonnent Choi, dont le père est gourou d'une secte, d'avoir usé de son influence auprès de Park pour inciter des industriels à financer des fondations à but non lucratif et d'en avoir retiré un bénéfice financier.

L'affaire a fait plonger la cote de popularité de la présidente, à un an de la fin de son mandat.

En attendant, cette affaire a entraîné les plus importantes manifestations en Corée du Sud depuis 1980 pour exiger la démission de Mme Park.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: