Obama: "l' Amérique toute entière souhaite le succès de Donald Trump"

19 Novembre, 2016, 10:14 | Auteur: Aubrey Nash

Le Républicain lui succédera le 20 janvier 2017.

Le président sortant des Etats-Unis Barack Obama a reçu le président élu, Donald Trump, dans on bureau de la Maison Blanche, ce jeudi. Donald Trump a longtemps remis en question la citoyenneté américaine de M. Obama en l'accusant d'avoir menti sur son lieu de naissance.

Au terme de cet entretien, Barack Obama a dit qu'il avait discuté avec Donald Trump de la politique intérieure et de certains enjeux sur la scène étrangère.

A la lumière de la profonde fracture que l'élection a révélée au sein de la société américaine, M. Obama a estimé qu'il était "important pour chacun d'entre nous, sans distinction de parti ou de préférence politique, de faire maintenant preuve d'unité pour affronter les défis auxquels nous sommes confrontés". "J'ai beaucoup de respect" (pour lui), a-t-il ajouté.

Les deux hommes, qui se sont serrés la main après s'être exprimés devant les journalistes, n'ont pas répondu aux questions posées.

La rencontre s'annoncait délicate tant les deux hommes, que tout sépare, ont échangé d'invectives durant la campagne.

Huit ans après l'élection de Barack Obama, qui devait marquer l'avènement d'une Amérique post-raciale, les électeurs américains ont choisi un homme taxé de sexisme, de xénophobie, et d'incompétence par ses adversaires. Alors qu'hier soir les manifestations anti-Trump ont continué dans plusieurs villes américaines. "Pour Clinton, sa candidature a été historique". La chancelière allemande Angela Merkel a notamment averti Donald Trump qu'une future "coopération étroite" entre leurs deux pays devrait se fonder sur les valeurs communes démocratiques.

L'extravagant milliardaire populiste, élu mardi à la surprise générale et qui prendra ses fonctions le 20 janvier, s'est dit impatient de recevoir les conseils du président, démocrate, "un homme très bien".

"Je veux m'assurer que la transition soit un succès pour notre nouveau président", a lancé Obama. Quant à Barack Obama, il a soutenu Hillary Clinton pendant la campagne américaine en attaquant et en tournant systématiquement en dérision le candidat républicain. Le vice-président élu Mike Pence et plusieurs membres de son équipe de campagne l'y ont rejoint pour commencer à préparer son gouvernement, peaufiner ses premier jours.

Wall Street a déjoué la plupart des pronostics mercredi en réagissant par une nette hausse à l'élection de Donald Trump, au point de presque battre un record: le Dow Jones a pris 1,40% et le Nasdaq 1,11%. Le tribun de 70 ans sera le plus vieux président à entrer à la Maison-Blanche.

Donald Trump a ensuite rencontré séparément Paul Ryan, président de la Chambre des représentants, et Mitch McConnell, chef de la majorité du Sénat.

Hillary Clinton, dont le rêve de devenir la première femme présidente des Etats-Unis a été brisé net, a aussi appelé mercredi les démocrates à accepter le résultat "douloureux" de l'élection. ("Ce n'est pas mon président"), le mouvement a rassemblé des milliers de personnes qui ont convergé vers la Trump Tower à Manhattan.

Quel est l'état d'esprit de Barack Obama?

Recommande: