La marque déposée par un industriel chinois — Calisson d'Aix

17 Novembre, 2016, 07:15 | Auteur: Aubrey Nash
  • Devanture d'un pâtissier-confiseur spécialisé dans les calissons à Aix-en-Provence

Les calissons d'Aix, une spécialité provençale devenue chinoise.

Mais ce contretemps a donc profité à une entreprise chinoise, qui a déposé en juin la marque "les calissons d'Aix" auprès du SIPO, le bureau de la propriété intellectuelle chinois.

Devanture d'un pâtissier-confiseur spécialisé dans les calissons, à Aix-en-Provence.

Cette réappropriation du calisson est d'autant plus regrettable que les confiseurs aixois tentent depuis longtemps de protéger leur appellation. La profession se mobilise contre cet outrage aux papilles et presse le pas pour obtenir son indication géographique protégée (IGP). Problème, cela fait 14 ans que le dossier est sur la table, indique La Provence. Les fabricants de calissons d'Aix ont déposé un recours contre le...

Une première demande avait déjà été déposée en 2002 auprès de l'Union Européenne, mais elle avait échoué en raison de désaccords entre calissonniers, qui n'avaient pas pu s'accorder sur un cahier des charges commun pour la fabrication de la friandise, chacun défendant sa recette maison. Outre la provenance des produits de la recette, les différents calissoniers doivent se mettre d'accord sur de nombreux détails tels la forme ou la taille de la confiserie. Le cahier des charges sur ce qui fait d'un calisson d'Aix un véritable calisson a mis du temps à faire consensus auprès des fabricants aixois qui pourraient aujourd'hui s'en mordre les doigts.

Les calissonniers provençaux sont pris de court. L'utilisation de poudre d'amandes est formellement interdite et les melons doivent impérativement être cultivés en Provence. Un label qui aurait permis de protéger le calisson sur l'ensemble de la planète. "L'IGP est le bon niveau pour protéger notre produit au niveau international, on va donc redoubler d'efforts pour faire avancer notre dossier", a expliqué Laure Pierrisnard à "La Provence ". La certification ne devrait pas voir le jour avant 2018. Des Chinois ont déposé en juin dernier une marque "les calissons d'Aix". Un plagiat en toute simplicité, qui fait réagir les producteurs français.

Recommande: