Hillary Clinton accuse le directeur du FBI d'être responsable de sa défaite

17 Novembre, 2016, 07:22 | Auteur: Lynn Cook
  • Hillary Clinton a perdu le Wisconsin une première pour le camp démocrate depuis 1984

Hillary Clinton a expliqué aux contributeurs de sa campagne qu'elle disposait d'un avantage dans plusieurs Etats-clés, mais que les soupçons lancés par M. Comey ont fait fondre l'avantage dont elle disposait selon les enquêtes d'opinion.

" Au final, cet événement décisif qui est intervenu tard dans la course a constitué l'obstacle de trop pour que nous puissions l'emporter ", conclut le mémo consulté par Reuters.

La décision de James Comey de faire connaître publiquement sa décision, à onze jours du scrutin, a provoqué une érosion des soutiens démocrates dans le Midwest, précisent trois personnes connaissant le contenu de l'entretien téléphonique.

Après quelques recherches, Cyceon s'est rappelé qu'existe une distinction essentielle entre le " vote populaire compté " et le " vote populaire exprimé " et qui donne sa légitimité démocratique au système électoral des Etats-Unis, d'où d'ailleurs l'absence de contestation de la part tant du président actuel Barack Obama que d'Hillary Clinton. Puis, il est vrai que l'écart avec son adversaire à la présidentielle américaine, Donald Trump, s'est resserré dans les sondages.

Et alors que les médias se demandent pourquoi le scénario du camp républicain gagnant n'a pas été (grandement) envisagé, du côté démocrate, le coupable de la défaite semble tout désigné.

Une semaine après son annonce, James Comey a précisé que le FBI jugeait qu'il n'était pas nécessaire de rouvrir une enquête contre l'ancienne secrétaire d'Etat mais le mal était déjà fait. Hillary Clinton avait employé un serveur de mail privé pendant ses quatre années en tant que secrétaire d'Etat, suscitant des doutes sur la sécurité de communications classées.

Recommande: