Relève ses objectifs annuels — LEGRAND

11 Novembre, 2016, 02:37 | Auteur: Aubrey Nash
  • La facade du siège social de Legrand à Limoges

Le fabricant limougeaud de matériel électrique a publié ce matin ses résultats économiques et financiers pour les neuf premiers mois de l'année 2016.

Fort de cette trajectoire, Legrand a relevé ses prévisions 2016 dans le haut de sa fourchette, à 0%/+2% pour la croissance organique contre un objectif initial de -2%/+2%, et à 19,3%-19,6% pour la marge opérationnelle ajustée avant acquisition, contre un éventail de 18,5%-19,5% anticipé jusqu'à présent.

Un courtier parisien saluait ainsi l'amélioration continue de la dynamique commerciale et une gestion toujours aussi performante de (la) profitabilité du groupe.

Le résultat opérationnel ajusté est en hausse de 5,7%, pour atteindre 740,6 millions, reflétant ainsi la capacité du groupe à créer de la valeur dans la durée.

Interrogé, au cours d'une téléconférence de presse, sur la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine, le directeur financier de Legrand a bien accueilli les déclarations du vainqueur du scrutin sur l'économie.

Je comprends des premiers mots prononcés par le nouveau président et également la réaction des marchés boursiers.

"La croissance organique des ventes du groupe est solide" et illustre "la très bonne performance des Etats-Unis (+7%) et la progression des ventes dans les pays matures d'Europe (+1,8%)", a indiqué Gilles Schnepp, PDG de Legrand, cité dans un communiqué.

Les Etats-UnisLes Etats-Unis sont depuis l'an dernier le premier marché de la société née à Limoges qui y lance à partir de ce jeudi un programme dédié au numérique et aux objets connectés, déjà déployé depuis l'an dernier en France et en Italie, ses deux premiers marchés européens.

Croissance externeLa croissance externe a largement contribué au dynamisme de Legrand depuis le début de l'année.

A fin septembre, le chiffre d'affaires de Legrand a progressé de 4,1%, à 3,7 milliards d'euros, la progression des ventes aux Etats-Unis et en Europe ayant compensé le repli accusé dans les pays émergents.

Plus de 80% du chiffre d'affaires acquis est réalisé dans des sociétés disposant de positions de numéro 1 ou numéro 2 sur leur marché, a-t-il insisté.

Recommande: