Médicaments: Les patients vont pouvoir participer à leur évaluation

10 Novembre, 2016, 15:53 | Auteur: Jonathan Ford
  • Médicaments: Les patients vont pouvoir participer à leur évaluation

"Sont concernés les nouveaux médicaments, les produits de santé bénéficiant déjà d'une prise en charge et en attente de l'obtention d'une nouvelle indication, ou ceux que la HAS réévalue périodiquement ".

Parmi ses missions, la HAS est chargée d'évaluer l'intérêt des médicaments et autres dispositifs médicaux afin de valider leur remboursement par l'Assurance maladie et de fixer leur prix par le biais du Comité économique des produits de santé (Ceps).

"Les patients et les usagers pourront formuler leur point de vue de façon formalisée et collective: les patients pourront indiquer comment ils vivent la maladie, l'impact de celle-ci sur leur vie quotidienne et leur entourage, leur vécu du parcours de soins, leur point de vue sur les traitements et sur le produit évalué", explique la HAS.

À partir du 21 novembre, les patients auront leur mot à dire sur l'évaluation des médicaments. Elle porte aussi sur les dispositifs médicaux inscrits sous nom de marque - ceux qui présentent un caractère innovant ou qui peuvent avoir un impact sur les dépenses de santé. Jusque-là, elle s'appuyait essentiellement sur des analyses de données cliniques, sur des éléments économiques pour certains produits et sur l'expertise scientifique de professionnels et de spécialistes. Ainsi, chaque évaluation d'un nouveau médicament ou dispositif médical sera l'occasion pour les associations de patients et d'usagers d'exprimer leur point de vue.

L'expérimentation lancée par la HAS concerne l'ensemble des médicaments et dispositifs médicaux pour lesquels une procédure d'instruction est planifiée.

Objectif de cette participation, qui doit se faire par l'intermédiaire d'associations: intégrer dans l'évaluation le " savoir spécifique " des patients (vécu de la maladie, des traitements...), note la HAS, qui a mis en ligne des guides à l'attention des associations de patients et d'usagers.

Dès la semaine du 21 novembre, une liste des produits pour lesquels la contribution des associations de patients et d'usagers est attendue sera publiée sur le site de la HAS (sous réserve de l'accord des industriels concernés). Et pour les guider dans leurs réponses, la HAS a réalisé un questionnaire type qui peut être téléchargé sur le site de l'Autorité. Des informations d'ordre éthique, sociétal ou social seront également les bienvenues.

Les associations auront ensuite 30 jours pour faire parvenir leurs contributions, qui seront transmises aux experts des commissions responsables des évaluations.

Recommande: