Etats-unis: Obama invite Trump à la Maison Blanche jeudi

10 Novembre, 2016, 15:46 | Auteur: Lynn Cook

"Nous ne sommes pas seuls", criaient certains des jeunes rassemblés devant la Maison Blanche, où Donald Trump est attendu jeudi pour rencontrer Barack Obama.

"Nous sommes d'abord Américains". "Hier soir, j'ai félicité Donald Trump et je lui ai proposé de travailler avec lui pour le bien de notre pays". Nous voulons tous le meilleur pour ce pays. Mais il a rappelé qu'il y a huit ans, il avait également des divergences profondes avec son prédécesseur George W. Bush, mais que cela n'avait pas empêché une transition "exemplaire" du pouvoir.

Bernie Sanders, qui avait finalement été battu par Hillary Clinton, a affirmé mercredi être prêt à travailler avec le nouveau président élu Donald Trump s'il compte vraiment " améliorer la vie des familles de travailleurs ".

A New York, les manifestants se sont dirigés par milliers vers la Trump Tower, la résidence luxueuse du futur président américain situé sur la Cinquième avenue tandis que des centaines d'autres se sont rassemblés dans un parc de Manhattan aux cris de "Pas mon président".

Soulignant l'importance "du respect des institutions, de la loi" et "du respect les uns pour les autres", il a dit espérer que le magnat de l'immobilier soit fidèle à l'esprit de ses premiers mots après la victoire. Sur le papier, Hillary Clinton remplissait toutes les cases que les stratèges politiques considèrent indispensables pour l'emporter aux Etats-Unis: un plus grand budget, beaucoup plus de pubs à la télévision que son adversaire, l'appui de son parti, le soutien de la majorité de la presse et une très bonne organisation au plan local, avec des militants chargés de quadriller le terrain pour identifier les électeurs potentiels, les convaincre et s'assurer qu'ils votent (en leur expliquant où se trouve leur bureau de vote où comment voter par anticipation par exemple).

Le président de la Chambre de commerce américaine, Thomas Donohue, a adressé un message de félicitation à Donald Trump, ainsi qu'aux nouveaux élus au Congrès.

L'élection de Donald Trump à la Maison Blanche a provoqué une immense onde de choc en Amérique, mais aussi dans le monde.

"Ce n'est pas le résultat que nous voulions et pour lequel nous avons travaillé si dur, et je suis désolée que nous n'ayons pas gagné cette élection pour les valeurs que nous partagions et la vision que nous avons pour notre pays", a-t-elle déclaré mercredi, vêtue d'un tailleur noir et violet, couleur issue du mélange du bleu démocrate et du rouge républicain.

A Los Angeles, des milliers étaient rassemblés devant l'hôtel de ville mercredi soir.

"Donald Trump va être notre prochain président".

Recommande: