Hillary Clinton ou Donald Trump : C'est le jour J !

09 Novembre, 2016, 09:27 | Auteur: Sue Barrett
  • Hillary Clinton ou Donald Trump : C'est le jour J !

En tout, plus de 225 000 000 Américains (PEW Research) sont appelés aux urnes ce mardi pour élire le successeur de Barack Obama qui ne peut plus se représenter après deux mandats successifs. Également attendus, Bruce Springsteen et Jon Bon Jovi. "Nous devons combler les divisions", a-t-elle déclaré. "Nos valeurs fondamentales sont en jeu".

Mme Clinton, 69 ans, a conclu son dernier meeting en appelant à voter mardi pour une Amérique "généreuse".

Hillary Clinton a reçu un total d'1,3 milliard de dollars de dons dont 556 millions de dollars qu'elle a levé directement, 544 millions de dons récoltés par le parti et ses comités de collecte de fonds et enfin 188 millions de dollars par les Super PACs (comités d'action politique), des organismes privés qui collectent des fonds dans le but d'influencer une élection fédérale et dont les dons ne sont plus plafonnés depuis 2010.

"Je suis contente que ça se termine, cette campagne a été différente des autres", confie Donna Thomas, employée à la sécurité du centre.

Le programme de Donald Trump, 70 ans, était chargé: des réunions publiques en Floride, en Caroline du Nord, en Pennsylvanie, dans le New Hampshire et le Michigan. Je sais que demain sera un autre grand jour.

Réputée être un bastion républicain, cette région montagneuse du nord du New Hampshire, aux confins du Québec, présente à chaque virage des pancartes électorales de Donald Trump, mais aucune de la démocrate Hillary Clinton. Au niveau national, Mme Clinton a 3,2 points d'avance, à 45,4 % contre 42,2 %, selon la moyenne des derniers sondages établie par RealClearPolitics.

Ainsi, un récent sondage réalisé par NBC-Wall Street indique que la femme de Bill Clinton recueillerait quelque 44 % des suffrages totaux, contre seulement 40 % pour Donald Trump, 6 % pour Gary Johnson et 2 % pour Jill Stein.

La continuité Clinton ou le "big bang" Trump?

Pour entrer à la Maison Blanche le 20 janvier 2017, le nombre magique est donc 270, soit la majorité absolue des 538 grands électeurs. Ils doutent de son honnêteté. Face à une dame qui semble avoir plus de maîtrise des questions d'Etat. Il a promis des solutions simples à tous les problèmes complexes. Il a attaqué son adversaire sans relâche, surnommée "Hillary la fripouille".

Les marchés financiers, favorables à l'élection d'Hillary Clinton, garantie d'un certain statu quo, ont fluctué ces derniers jours au gré des derniers rebondissements dans l'affaire des courriels qui plombe depuis des mois la campagne de l'ex-secrétaire d'Etat. Ou ait agressé des femmes.

Encore plus impopulaire (62 %), Donald Trump, milliardaire ancien animateur star d'une émission de télé-réalité, The Apprentice, volontiers brutal, a capitalisé sur la colère et les frustrations d'une classe moyenne blanche inquiète d'un monde qui change.

Il a au passage quasiment fait exploser un parti républicain, profondément divisé. Ce qui devrait lui assurer une victoire facile si l'élection américaine n'était pas un scrutin au suffrage indirect.

En Chine, la campagne a été un don du ciel pour la propagande du régime chinois, dont les médias ne se privent pas de dénoncer les travers du système démocratique. "Vous ne trouvez pas que c'est incroyable (que) Jay Z et Beyoncé utilisent un langage grossier dans la chanson, en utilisant des mots qui, si jamais je les prononçais, me vaudraient la chaise électrique?", a lancé Donald Trump.

Recommande: