Etats-Unis: Clinton aidée par la participation massive des minorités?

09 Novembre, 2016, 09:45 | Auteur: Lynn Cook

Vendredi, le marché parisien avait reculé de 0,78%.

Le marché a démarré la séance avec enthousiasme et n'a pas changé d'avis par la suite. Ces scandales qu'on a remis à la surface à un mois de la présidentielle veulent tout dire et prouvent, dans tous les cas, que les médias américains cherchent par tous les moyens à influer sur la course au bureau ovale en tentant de mettre les projecteurs de l'actualité le plus loin possible de l'affaire des mails classés secret defense envoyés par Mme Clinton lorsqu'elle était Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères.

Hillary Clinton a mobilisé, bien avant de déclarer sa candidature, ses fidèles pour occuper les postes importants de son équipe de campagne.

La réouverture par le FBI de l'enquête sur la messagerie privée de Hillary Clinton survient au pire moment pour la candidate démocrate et, bien entendu, il s'agit d'une aubaine inespérée pour Donald Trump qui va certainement y croire fermement, surtout si Clinton est inculpée.

Mais Donald Trump n'entend pas accepter les conclusions du FBI.

De fait, malgré cette annonce du FBI, "l'issue reste encore incertaine, avec des sondages encore très serrés", a-t-il toutefois nuancé. En Allemagne, le volume de commandes passées à l'industrie est reparti à la baisse en septembre, tandis qu'en zone euro les ventes au détail, baromètre de la consommation des ménages, ont poursuivi leur baisse en septembre.

Et selon lui, "si le marché monte aussi nettement dans un tel contexte, cela s'explique aussi sans doute par l'importance de la baisse enregistrée la semaine dernière et donc par des facteurs de nature technique qui ont amplifié le mouvement".

Du côté des valeurs, le secteur financier, sensible aux mouvements de marchés, a soutenu la cote.

Eiffage a gagné 2,31% à 66,01 euros après avoir racheté la part de Bouygues (+1,06% à 28,56 euros) au capital d'Adelac, la société concessionnaire de l'autoroute A41 Nord reliant Annecy à Genève, pour 130 millions d'euros. Mais ces derniers jours, les sondages se sont resserrés dans le Michigan, comme dans d'autres Etats disputés entre les deux prétendants à la Maison Blanche.

SoLocal a bondi pour sa part de 6,58% à 3,37 euros à l'occasion de sa reprise de cotation.

Recommande: