Le plan du gouvernement pour attirer les touristes — Sécurité

08 Novembre, 2016, 03:44 | Auteur: Aubrey Nash
  • Des proches de Zhang Chaolin lors d'un rassemblement le 14 août 2016 à Aubervilliers à la mémoire de ce Chinois de 49 ans mort deux jours plus tôt des suites d'une agression-AFP  ALAIN JOCARD

Manuel Valls a décidé de réagir, en misant notamment sur la sécurité.

Manuel Valls doit annoncer ce lundi une batterie de mesures destinées à relancer le secteur du tourisme en France.

Au terme d'une réunion en début de soirée avec plusieurs ministres concernés dont Jean-Marc Ayrault (Affaires étrangères), le Premier ministre a officialisé - en se contentant finalement d'un communiqué au lieu d'une conférence de presse - un plan doté d'environ 42 millions d'euros.

Après les événements tragiques qui ont frappé la France en 2015, les touristes étrangers ont boudé la France.

Un plan d'action immédiat de 15,5 millions d'euros va être débloqué pour "garantir la sécurité des touristes sur tout le territoire", précise "le Figaro". Concrètement, il est prévu d'équiper plusieurs zones touristiques de caméras de vidéosurveillance, notamment dans les secteurs entachés récemment par des braquages (tunnel du Landy, hôtels de la périphérie parisienne...). Les mesures de sécurité seront également renforcées dans une trentaine de musées et de salles culturelles. Les attentats du 13 novembre 2015, les agressions de touristes asiatiques et le braquage dont a été victime la star de télé-réalité Kim Kardashian ont considérablement écorné l'image de la capitale.

Des commissariats et des brigades mobiles vont être déployés sur ces sites les plus fréquentés afin de faciliter le dépôt de plainte des touristes en cas de vol ou autres problèmes.

Alors que les aéroports parisiens sont parfois confrontés à de longues queues aux entrées internationales du fait du renforcement des contrôles, des dizaines de bornes Parafe (passage accéléré par passeport biométrique) supplémentaires doivent être installées à Roissy et Orly. Des bonifications de prêts pour la modernisation des restaurants et hôtels indépendants seront aussi accordées.

Si la chute moyenne des arrivées internationales entre le 1er janvier et le 31 octobre pour l'ensemble de l'Hexagone est de 8,1% selon le gouvernement, ce sont les Japonais (-39%) qui ont le plus déserté la France, suivis des Chinois (-23%), des Allemands (-10,8%) et des Américains (-4%). Le manque à gagner dû à la baisse du nombre de visites dépasserait le milliard d'euros cette année, selon les professionnels, dans un secteur qui pèse près de 7,5% du PIB de la France.

Le reste de l'enveloppe débloquée par le gouvernement concerne des mesures techniques de soutien financier au secteur, notamment concernant le travail partiel, des campagnes de communication et l'augmentation des aides sociales aux vacances des retraités non imposables.

Recommande: