Andy Murray, nouveau numéro 1 mondial, s'impose à Paris-Bercy

07 Novembre, 2016, 00:28 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le Britannique Andy Murray à l'échauffement avant sa demi-finale du Masters 1000 de Paris-Bercy le 5 novembre 2016

Andy Murray n'a pas flanché, pour son premier match en tant que numéro un mondial de tennis.

L'Ecossais déloge son rival serbe en se qualifiant pour la finale du Masters 1000 de Paris-Bercy grâce au forfait sur blessure de Milos Raonic. "J'aurais aimé l'obtenir sur le court, mais c'est l'aboutissement de nombreuses années de travail", a réagi Murray, qui succède à Djokovic, sur le trône depuis juillet 2014.

Il sera donc officiellement numéro 1 ce lundi à la parution du nouveau classement ATP, mais il n'est pas encore certain de finir l'année à cette place.

L'Écossais est le joueur plus âgé à atteindre pour la première fois le sommet de la hiérarchie mondiale depuis l'Australien John Newcombe en 1974. Il lui a fallu beaucoup de patience pour parvenir à cet accomplissement: il était devenu n°2 en août 2009 et l'était resté pendant 76 semaines, en plusieurs tronçons, alternativement derrière Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic. Quadruple tenant du titre, Djokovic y aura la possibilité mathématique de reprendre la première place car il n'a que 405 points de retard au classement (le titre au Masters vaut jusqu'à 1500 points si le vainqueur gagne tous ses matches). Depuis sa défaite en finale de Roland-Garros contre le Serbe, Murray a été pratiquement invincible avec 46 victoires (en 49 rencontres) et sept titres décrochés (en neuf tournois) avec notamment son deuxième Wimbledon et sa deuxième médaille d'or aux JO de Rio.

Seules ombres au tableau: ses défaites en quarts de finale de l'US Open face au Japonais Kei Nishikori et en demi-finale de la Coupe Davis face à l'Argentin Juan Martin Del Potro. Il n'est pas assuré de conserver la tête après le Masters de Londres (13-20 novembre). L'Écossais a dominé 97-87 au chapitre des points gagnés.

Recommande: