Notre-Dame-des-Landes. Vers un arrêt du projet d'aéroport ?

06 Novembre, 2016, 01:00 | Auteur: Lynn Cook
  • Aéroport de Notre-Dame-des-Landes: coup de théâtre

La magistrate, dont les avis sont souvent suivis en matière de justice administrative, a dévoilé le sens de ses conclusions dans l'application accessible aux seuls avocats et requérants, et fera connaître ses arguments à l'audience lundi. En tout cas, le problème tournerait autour des aménagements hydrauliques et des destructions d'espèces protégées, permis par les arrêtés de 2013. L'information a été dévoilée par les opposants au projet controversé, qui avaient saisi la cour nantaise.

La dérogation à la destruction et au transfert d'espèces protégées est prévue par le Code de l'Environnement, à condition que le projet soit d'intérêt public majeur, qu'il n'existe pas de solution alternative satisfaisante, et qu'il ne nuise pas au maintien, dans un état de conservation favorable, de l'espèce dans son espace naturel.

Samedi matin, à 48 heures de cet important rendez-vous judiciaire, quelques centaines de partisans du nouvel aéroport ont déposé devant la préfecture des cartons censés contenir les 270.000 votes "oui" obtenus lors du référendum de juin dernier sur cette question, a constaté un photographe de l'AFP.

Vieux de cinquante ans, relancé au début des années 2000, le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, à une vingtaine de kilomètres au nord de Nantes, a été déclaré d'utilité publique en 2008.

Juppé en visite sur les terres de Chirac en Corrèze
Samedi 5 novembre, Alain Juppé arrive en Corrèze, territoire emblématique de Jacques Chirac, mais aussi de François Hollande. Juppé a rappelé ses " relations plus qu'amicales, je dirais quasiment filiales " avec M.


Auprès de l'AFP, M. Mustière a aussi critiqué la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, qui s'est récemment opposée à Manuel Valls, farouche défenseur du projet, en déclarant qu'il "valait mieux arrêter les frais" dans ce dossier.

"Mme Royal a signé le décret de convocation des électeurs, elle a nommé des experts qui ont animé le débat public pour présenter le dossier et, donc, ses propos sont nuls et non avenus", estime le président de "Des ailes pour l'Ouest". Il devrait demander l'annulation "totale ou partielle " de certains des arrêtés préfectoraux permettant le démarrage des différents chantiers.

Les travaux préparatoires sont suspendus depuis les dernières tentatives d'expulsion des occupants du site, à l'automne 2012.

En première instance, en juillet 2015, le tribunal administratif de Nantes avait rejeté les recours des opposants au projet. Cette faille, les avocats des opposants au projet d'aéroport ainsi que le rapporteur public pourraient l'exploiter pour empêcher l'#Etat de faire redémarrer les travaux.

Recommande: