La rémunération des buralistes va augmenter, le prix aussi — Tabac

06 Novembre, 2016, 00:32 | Auteur: Aubrey Nash
  • La hausse de revenu pour les buralistes sur les paquets de cigarettes serait actée

Elle conclut la phase de négociation entamée en septembre dernier par les buralistes sur les modalités du contrat d'avenir qu'ils passent périodiquement avec l'Etat.

Le secrétaire d'État au Budget, Christian Eckert, a annoncé aux buralistes une hausse de leur rémunération sur cinq ans, vendredi 4 novembre. Cette hausse, en revanche, n'aurait pas d'incidences sur le prix du paquet pour le consommateur.

Concrètement, sur chaque paquet de cigarettes, la marge des buralistes passera de 6,9 à 8% en quatre ans.

Les buralistes se sont dits satisfaits des annonces du gouvernement, qui "répondent aux inquiétudes de la profession", selon Pascal Montredon, président de leur confédération.

Pour financer cette hausse de rémunération, le gouvernement a décidé d'instaurer un nouveau prélèvement sur le chiffre d'affaires des fabricants, a annoncé M. Eckert. Elle est aujourd'hui de 6,9%. Depuis début septembre, les 25 000 buralistes avaient entamé la renégociation de leur contrat d'avenir avec l'Etat, demandant en particulier une évolution de cette marge appelée remise. Le contrat en cours s'était déjà traduit par un mini coup de pouce de 0,4 point sur la période 2012-2016 pour soutenir les commerçants confrontés à une baisse de leur chiffre d'affaires consécutive à la politique de lutte contre la tabagisme."La hausse nette qui sera appliquée entre 2017 et 2021 représentera près du triple de la précédente" a confirmé le ministre à quelques journalistes.

Philip Morris France explique de son côté dans un communiqué que "sur un marché français déjà très sensible où les prix sont les plus élevés d'Europe continentale, toute nouvelle mesure fiscale pourrait entraîner une déstabilisation du marché légal du tabac, qui sera déjà fortement impacté avec l'arrivée du paquet neutre". Il aura entrainé une dotation de 260 millions d'euros, contre 520 millions d'euros pour le deuxième et 630 millions d'euros pour le premier.

Recommande: