Hillary Clinton plebiscitée en Floride, cœur de l'élection — Présidentielle US

03 Novembre, 2016, 01:22 | Auteur: Lynn Cook

Les révélations et les polémiques s'enchaînent pour les candidats à Maison-Blanche.

En effet, M. Comey, un juriste républicain - même s'il n'est plus encarté - ancien ministre adjoint de la Justice, avait conclu le 5 juillet en recommandant de ne pas poursuivre Hillary Clinton.

L'optimisme a donc changé de bord. Donald Trump, qui se dirigeait vers une défaite assurée, recommence à y croire et développe un discours résolument optimiste devant ses supporters, qui semblent galvanisés par les déboires d'...

Le FBI a toutefois annoncé qu'il relançait son enquête, vendredi, affirmant devoir se pencher sur de nouveaux courriels.

Le représentant du Parti républicain en Israël, Marc Tzell, s'est dit convaincu de la victoire de Donald Trump, " car il représente le 'parler vrai' et le peuple face à la corruption et la suprématie des élites de Washington ". Barack Obama et Donald Trump iront tous deux jeudi.

A sept jours de l'élection présidentielle américaine, les policiers du FBI décortiquent des centaines de milliers d'emails à la recherche d'éléments susceptibles d'incriminer Hillary Clinton, une enquête sous pression énorme qui plonge le scrutin dans l'incertitude.

Ce sondage livre également d'autres informations très pertinentes: on apprend ainsi que 53% des supporteurs de Donald Trump sont très enthousiastes contre 45% pour ceux d'Hillary Clinton. Mme Clinton a fait le florilège des propos outranciers, insultants et sexistes de son adversaire.

De nouveau affaiblie par l'affaire de ses emails, la candidate démocrate est repassée à l'offensive contre son rival républicain et lâche ses coups en l'accusant notamment d'avoir "passé sa vie à dénigrer, dégrader, insulter et agresser les femmes".

"Il nous a montré qui il était vraiment".

Parmi les électeurs de Floride qui se sont déjà rendus aux urnes dans le cadre du vote anticipé, 48% auraient déjà glissé un bulletin pour elle, contre 40% pour son adversaire. "Nous pensons toujours avoir une avance substantielle".

Les principales Bourses européennes ont ainsi ouvert en baisse ce mercredi, dans le sillage des clôtures en repli de Wall Street ce mardi (-0,60%), puis des Bourses de Tokyo (-1,76%) et de Hong Kong (-1,45%) ce mercredi. "Les prix du marché s'adaptent à une plus forte probabilité que Trump gagne la Maison-Blanche", analyse Jack Ablin, chez BMO Private Bank.

Afin de recentrer les débats sur d'autres questions que la relance de l'enquête contre sa personne et les scandales publiés par le site WikiLeaks, la candidate démocrate a eu la curieuse idée de déclarer que Donald Trump président représenterait un danger car il serait à la tête de l'arsenal nucléaire du pays. L'été dernier, le FBI n'a pas recommandé qu'une telle procédure judiciaire soit faite après avoir examiné son utilisation d'un compte de messagerie privé alors qu'elle était secrétaire d'État, de 2009 à 2013. La police a besoin d'un nouveau mandat d'enquête qu'elle aurait obtenu dimanche, selon la télévision NBC.

Recommande: