Actualités du monde : Pakistan: l'Afghane aux yeux verts du National Geographic arrêtée

28 Octobre, 2016, 09:43 | Auteur: Jonathan Ford
  • L’Afghane aux yeux verts du National Geographic arrêtée au Pakistan

Les autorités pakistanaises affirment que Sharbat Gua a obtenu une fausse carte d'identité pakistanaise en 1988 et une version électronique de celle-ci en 2014. Sharbat Gula, icône du peuple afghan, a été arrêtée au Pakistan pour détention de faux papiers pakistanais. Elle risque jusqu'à quatorze ans d'emprisonnement. "L'Afghane aux yeux verts", surnom qui lui a été donné après la parution de la captivante photographie de Steve McCurry (1984), vient d'être arrêtée à Peshawar, le 26 octobre.

Plus de trente ans plus tard, Sharbat Gula, désormais âgée de 45 ans et mère de trois enfants, vient de se faire arrêter au Pakistan pour " obtention de faux papiers d'identité ". Ils sont soupçonnés d'avoir délivré une carte d'identité nationale à Sharbat Gula et ont disparu depuis que la fraude a été révélée.

Cela fait deux ans que son nom est mêlé à une enquête lancée par l'Agence fédérale d'investigation sur la délivrance de papiers sous un autre patronyme, un procédé dont on bénéficié des milliers de réfugiés afghans -sur les 91 millions de cartes d'identité vérifiées par les autorités, plus de 60 000 avaient été attribuées frauduleusement. 1,4 million d'Afghans y sont enregistrés selon le HCR, ce qui en fait le troisième pays accueillant le plus de réfugiés au monde.

En cas de condamnation, Sharbat Gula pourrait écoper de 7 à 14 ans de prison et d'une amende allant de 3000 à 5000 dollars.

Face au regain de tension en Afghanistan, de nombreux Afghans ont traversé la frontière pour se réfugier sur le territoire pakistanais explique le quotidien américain. Toutefois, nombre d'Afghans reconnus coupables de faits similaires ont été expulsés du pays sans passer par la prison. Plus de 350.000 d'entre-eux ont quitté le Pakistan depuis le début de l'année pour rentrer en Afghanistan, en dépit d'une situation sécuritaire très difficile dans une grande partie du pays.

Steve McCurry, après 17 ans de recherches, avait fini par retrouver cette femme au regard si poignant.

Le Pakistan, qui souhaite le retour des réfugiés en Afghanistan, a lancé ces derniers mois une grande campagne de vérification pour pister les détenteurs de cartes d'identité pakistanaises délivrées frauduleusement.

Le photographe, Steve McCurry, a déclaré mercredi qu'il allait faire "tout son possible pour soutenir légalement et financièrement Shahid Ilyas et sa famille".

Recommande: