Corse: un exercice militaire imprévu qui aurait pu mal tourner

27 Octobre, 2016, 08:24 | Auteur: Sandy Vega
  • Un exercice militaire a semé la panique à Ota un village de Corse du Sud

Certains ont cru se réveiller sur un champ de bataille. Il n'accompagnait pas la marche des hommes du 2e Rep de Calvi lors d'une cérémonie officielle mais était le fruit des tirs qu'ils effectuaient dans le cadre d'un exercice. Il y aurait pu y avoir un massacre ce matin. Car comme l'explique les sources locales, le village n'a pas été prévenu de l'opération d'entraînement des militaires du 2 régiment étranger de parachutistes.

D'après Corse-Matin, Pierre-Paul de Pianelli, le maire de la commune était au courant qu'un exercice devait avoir lieu mais il y aurait eu un " petit couac dans la communication militaire ".

Ce père de famille déplore ainsi qu'aucune annonce n'ait été préalablement faite pour avenir tout Ota de cet exercice militaire: "Ils étaient au moins 300, ça mitraillait partout dans le village". Il se dit très en colère, compte tenu du contexte actuel. "Mon fils est parti travailler ce matin à 6h30". C'est de la folie de faire des choses pareilles", a confié à la radio Pascal, assurant que mes choses auraient vraiment pu mal se terminer: "Nous sommes tous chasseurs, nous sommes tous armés. "Il fallait voir. Il en sortait de tous les côtés", raconte l'un des habitants à France Bleu. Problème: personne n'était au courant d'où un vent de panique dans la population face à près de 300 hommes en armes.

Pascal, un habitant du village témoigne sur France bleu Corse. Quand on fait de telles opérations on prévient la population.

Recommande: