Tendances d'activité divergentes selon le PMI Markit — France

26 Octobre, 2016, 06:29 | Auteur: Sue Barrett
  • En France la croissance du secteur privé ralentit

L'accélération dans le secteur manufacturier n'a pas suffi à compenser un léger fléchissement dans les services, selon la version préliminaire des indices Markit publiés hier.

L'indice PMI désaisonnalisé 'flash' composite de l'activité globale compilé par le bureau de recherche économique s'est établi à 52,2 en octobre, contre 52,7 en septembre.

L'activité est considérée en expansion lorsque l'indice se situe au-dessus de la barre des 50 points, et en contraction lorsqu'il est en dessous. Mais celui de l'industrie manufacturière s'est redressé à 51,3 points, après 49,7 points en septembre.

Paul Smith, économiste chez IHS Markit, dit percevoir 'certains éléments positifs' dans ces dernières données. "Dans le secteur manufacturier, notamment, une hausse des nouvelles commandes à l'export a favorisé un net regain de croissance de la production", note-t-il.

L'emploi recule légèrement, mais les fabricants signalent toutefois le plus faible repli de leurs effectifs depuis huit mois.

Dans son communiqué, Markit évoque des tendances d'activité divergentes entre les grands secteurs de l'économie.

Recommande: