Samsung prévoit 4,8 milliards d'euros de bénéfice en moins

15 Octobre, 2016, 02:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Samsung prévoit 4,8 milliards d'euros de bénéfice en moins

Samsung a déclaré vendredi dans un communiqué que le coût d'opportunité de la fin permanente des téléphones Note 7 est estimé en moyenne à 3.000 milliards de wons, dont 2.500 milliards de wons au quatrième trimestre. Les clients qui ont reçu un cadeau gratuit avec l'achat d'un Galaxy Note 7, incluant un Gear Fit 2 ou Gear VR, ne seront pas tenus de les retourner.

Plus rien ne va pour Samsung depuis les explosions à répétition des batteries du Galaxy Note 7.

L'impact de cette crise aurait pu être contenu si certains des appareils distribués en remplacement des premiers modèles défectueux n'avaient pas eux aussi commencé à s'enflammer, poussant Samsung à abandonner le modèle. C'est là un coup très dur pour l'image de la société Samsung qui s'est longtemps présentée comme offrant des produits de qualité dans les technologies de pointe. Vendredi l'action de Samsung progressait vers 11H30 (02H30 GMT) de 0,58%.

Il y a deux jours, Samsung annonçait déjà une baisse d'un tiers dans les prévisions de son bénéfice opérationnel pour le troisième trimestre 2016 (d'octobre à décembre).

Samsung table désormais sur un bénéfice opérationnel sur la période de 5.200 milliards de wons (4,15 milliards d'euros), contre 7.800 milliards de wons espérés auparavant. A peine deux mois après son lancement. Et si le constructeur coréen a bel et bien du se résoudre à confirmer des soucis de batteries explosives sur sa phablette, il en est aujourd'hui rendu à devoir s'exprimer sur son Galaxy S7.

Le groupe d'électronique propose notamment à ses clients américains acceptant d'échanger leur Galaxy Note 7 contre un autre produit de la marque de recevoir une compensation financière pouvant atteindre 100 dollars en plus de leur remboursement. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: