Côte d'Ivoire: le projet de nouvelle Constitution approuvé

15 Octobre, 2016, 01:07 | Auteur: Aubrey Nash

A la sortie de l'Assemblée, les députés de la coalition de la majorité RHDP se félicitent de ce vote rondement mené.

Konan Kouadio Siméon (KKS) a tenu une conférence de presse à la Maison de la Presse d'Abidjan (MPA), hier mercredi 12 octobre 2016, pour se prononcer sur l'entêtement de M. Ouattara et ses sbires à vouloir coûte que coûte imposer leur texte aux Ivoiriens comme ayant valeur de constitution: "Je dis haut et fort non à cette nouvelle constitution". "Pour sa part, le porte-parole de l'AFD au cours de son intervention, a déploré le fait qu'" au 21ème siècle, on conçoit une Constitution dans les bureaux pour l'imposer à une assemblée nationale et au peuple ".

Rien n'empêchera désormais la soumission du projet à référendum le 30 octobre prochain, comme le veut le président Ouattara. Selon eux, l'avant-projet met au clair les conditions d'éligibilité à la magistrature suprême, prévoit la création d'un poste de Senat, l'institutionnalisation de la Chambre des rois et chefs traditionnels, l'élargissement des prérogatives du Conseil économique et social, etc. En 2011, l'opposition avait boycotté les législatives.

Elle reproche déjà l'obligation faite aux citoyens ivoiriens d'aller voter, dans moins de trois semaines, une Constitution, de plus de 50 pages, dont le contenu leur est encore inconnu.

"Craignant que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets", les signataires regroupés au sein du Collectif de l'opposition démocratique (COD) ont appelé les "Ivoiriens à faire échec à cette initiative anti-démocratique et qui menace très gravement la paix et la stabilité". Il avait annoncé dans la foulée qu'il s'opposera à ce projet de Constitution jusqu'au jour même du référendum. "Cette constitution n'est pas bonne pour la réconciliation nationale", a t-il déclaré.

Recommande: