Rosberg triomphe au Japon

10 Octobre, 2016, 00:46 | Auteur: Ruben Ruiz
  • F1- La pression mise par Red Bull explique-t-elle l’abandon d’Hamilton ?
Marko pose la question
	
	
    
3 octobre 2016- 18h07 par Valentin Vilnius

Ce dernier, après un départ complètement raté où il s'est retrouvé huitième, a dû se contenter de la troisième place derrière le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull-Renault). "Bravo à toute l'équipe, et je ferai tout ce que je peux jusqu'au bout", a ajouté le triple champion du monde. La firme à l'étoile vient en effet de remporter, sans surprise, son 3e titre d'affilée de champion du monde des constructeurs (avec 208 points de plus que Red Bull!) et voit Rosberg, vainqueur au Japon et qui a bien sûr trouvé ce week-end "parfait", s'en approcher, lui, au niveau du classement des pilotes. Au prix d'une belle remontée, il est même parvenu à venir titiller la deuxième place de Max Verstappen dans les derniers hectomètres de la course, mais le Néerlandais de chez Red Bull a tenu bon, malgré un changement de trajectoire risqué au freinage dans la dernière chicane.

C'est la 23e victoire de Rosberg en F1, dont neuf cette année contre six "seulement" pour Hamilton (dont quatre en juillet).

Il faudra désormais accompagner les deux pilotes jusqu'au terme de la saison, et sans doute plus particulièrement Lewis Hamilton.

Les Ferrari de Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel ont suivi.

La prochaine course aura lieu à Austin aux États-Unis, le 23 octobre. L'écurie a changé sa boîte de vitesses par précaution, sur le moteur Mercedes qui équipe sa monoplace anglaise.

Ce n'est que la septième fois, en 952 Grand Prix disputés depuis 1950, qu'aucun abandon n'est enregistré, sur une piste nippone pourtant très exigeante et piégeuse.

Max Verstappen peut exulter.

Parti en première position sur la grille, le coureur de 31 ans offre ainsi à Mercedes AMG son troisième titre mondial des constructeurs consécutif.

Recommande: