Bilan terrifiant du ravage de l'ouragan Matthew — Haïti

10 Octobre, 2016, 02:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Bilan terrifiant du ravage de l'ouragan Matthew — Haïti

L'ouragan Matthew dévaste tout sur son passage. Le bilan très provisoire fait état de 900 victimes et 350.000 sinistrés.

La France a annoncé vendredi la mobilisation de "tous les moyens disponibles" pour aider Haïti, dont les habitants se relèvent à peine du tremblement de terre de 2010 qui a fait 200.000 morts.

"Il s'agit toujours d'un ouragan vraiment dangereux", avait mis en garde Barack Obama vendredi depuis le Bureau ovale, tandis que le gouverneur de Floride, Rick Scott, prévenait encore au milieu de la nuit sur Twitter que "les inondations continuent dans le nord-est de la Floride".

Le NHC a retrogradé Matthew en ouragan de catégorie 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte cinq, avec des vents revenant à 175 km/h.

En fin de journée, l'ouragan s'éloignait des côtes de Floride, où au moins trois personnes ont péri.

Une femme d'une cinquantaine d'années a succombé à un accident cardiaque dans le centre de la Floride car les secours n'ont pu aller lui prêter assistance à cause de la violence du vent. Les services d'urgence avaient été alertés qu'elle était inconsciente et avait du mal à respirer, mais là encore les véhicules de secours n'avaient pu sortir en raisons des intempéries. Le PAM a constitué des réserves pour nourrir 300.000 personnes pendant un mois.

Les autorités haïtiennes et les ONG font état d'un bilan humain dramatique après le passage de Matthew.

La montée des eaux liées à l'ouragan -jusqu'à 3 mètres attendus par endroits- cumulée à la marée haute vont créer une association "dangereuse", a averti le NHC.

Les coupures d'électricité sont une des conséquences de ce mauvais temps, avec 11% des consommateurs du réseau électrique de Floride affectés, soit plus d'1,1 million de personnes. A Jacksonville où près de la moitié des 850.000 habitants ont été évacués, certains avaient trouvé refuge dans les hôtels.

Daytona Beach, en Floride, l'une des premières villes américaines touchées, a décrété jeudi soir un couvre-feu jusqu'à samedi 11H00 GMT. "Prions, prions pour que cette tempête s'éloigne des côtes et ne fasse de mal à personne", a souhaité Buddy Carter, représentant de cet état au Congrès. Mais les ordres d'évacuations, concernant au total quelque trois millions de personnes, n'ont pas toujours été respectés. "Notre maison est en béton, je pense que tout ira bien", assurait Graig Fairbairn, la voix entrecoupée par des bourrasques de vents, à l'AFP.

Dans la dernière semaine, l'ouragan Matthew a traversé les Caraïbes, touchant notamment la Jamaïque, la République dominicaine, Cuba et les Bahamas avant de s'abattre sur Haïti. Mais l'ouragan Matthew n'a pas provoqué de dégâts significatifs dans les villes et les municipalités. Les autorités estiment que le cyclone a fait au moins 800 morts, principalement dans le sud du pays.

Selon un bilan communiqué par Reuters, il y aurait même 877 victimes. Le ministère de l'Intérieur faisait état, lui, de 271 morts.

Beaucoup d'habitants ont tout perdu.

Recommande: