Chaska (Etats-Unis) - Ryder Cup: les Etats-Unis ont faim de revanche

30 Septembre, 2016, 11:51 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Chaska (Etats-Unis) - Ryder Cup: les Etats-Unis ont faim de revanche

Willett s'est également entretenu avec le capitaine américain Davis Love: "Nous avons discuté quelques minutes, il a très bien accueilli ma démarche et on a tourné la page, j'espère maintenant que tout le monde pourra en faire de même", a-t-il ajouté.

En 40 éditions depuis 1927, les Etats-Unis mènent 25 victoires à 13 et deux matches nuls.

L'esprit du légendaire "King" va motiver encore plus une équipe américaine, qui, depuis 21 ans, n'a remporté la Ryder Cup qu'à trois reprises, en 1995, 1999 et 2008. L'ancien N.1 mondial, 46e aujourd'hui, 2e du Masters cette année, avait déjà été associé à Nicolas Colsaerts lors de la 1e journée de la Ryder Cup en 2012 (ils avaient battu en four-ball Tiger Woods et Steve Stricker).

"L'objectif que nous nous sommes fixés est clairement que la Ryder Cup reste cette fois à la maison", a-t-il prévenu.

Phil Mickelson et Rickie Fowler joueront ensemble pour une première fois depuis 2010, au Pays de Galles.

Il a été acclamé par le nombreux public massé autour du green et félicité par plusieurs joueurs de l'équipe européenne.

" C'est très important dans la vie d'oublier et de pardonner", a insisté Reed, 8e mondial, qui disputera à 26 ans sa deuxième Coupe Ryder. "Si on regarde le bilan global, on est encore très loin des Etats-Unis, on vit confortablement avec ce statut d'outsider", a expliqué le Nord-Irlandais Rory McIlroy, vainqueur dimanche du Tour Championship et de la FedEx Cup.

"La victoire sera d'autant plus belle si on bat cette équipe, qui plus est sur son terrain", a conclu McIlroy. Présentation de l'édition 2016 alors que l'Europe tentera de remporter un 4e trophée consécutif.

"J'ai l'expérience de trois Ryder Cup derrière moi, j'espère en faire profiter les nouveaux, mais au final, ce qui est décisif dans cette compétition, c'est le sang-froid et le calme".

Recommande: