Lancement officiel de la bataille diplomatique pour le Maroc — Union africaine

25 Septembre, 2016, 01:51 | Auteur: Lynn Cook
  • Le roi du Maroc Mohammed VI avait affirmé en juillet que le moment était venu

"Le Royaume du Maroc a officiellement soumis une requête en vue d'accéder à l'Acte constitutif de l'Union africaine, et de la sorte en devenir un membre", a indiqué l'UA dans un communiqué, deux mois après que le Maroc ait exprimé sa volonté de réintégrer l'organisation. Ce sont les services de l'UA qui ont annoncé la nouvelle, dans un communiqué.

Le conseiller a en effet informé Mme Zuma que le Maroc avait déposé sa lettre d'intention le même jour, 22 septembre 2016, à Addis-Abéba en Éthiopie, tout en lui remettant une copie. Faisant fi de la communauté internationale ainsi que des résolutions pertinentes des Nations unies, le Maroc cherche toujours à imposer son annexion du Sahara occidental malgré des engagements, vite bafoués, lors de négociations avec le Front Polisario conclues par un cessez-le-feu en 1991.

Le Maroc avait décidé en 1984 de quitter l'Organisation de l'Union africaine (OUA) - qui a précédé l'Union africaine - à la suite de l'admission en son sein de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Mais depuis quelques temps, le Maroc demande cette réadmission.

Le roi Mohammed VI avait alors a adressé un message au 27e sommet de l'Union africaine, qui s'est tenu à Kigali. Et d'autres signaux plus anciens avaient déjà montré que les Marocains souhaitaient préparer ce retour. On se souvient par exemple de l'accueil qui avait été réservé au président rwandais Kagamé au Maroc.

32 ans après son boycott, le Maroc, seul pays africain à ne pas faire partie de l'Union africaine veut revenir au sein de l'organisation. Le Royaume du Maroc sera officiellement informé des conclusions de la procédure. Les Marocains avaient estimé que cette décision était contraire au principe de non-ingérence compris dans les principes fondateurs de l'organisation.

Recommande: